Agri44
Accueil > Actualités

Céréales - Corridor de la Mer Noire : l’accord est devenu caduc

Le 25/07/2023 à 11:28 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Céréales - Corridor de la Mer Noire : l’accord est devenu caduc
©actuagri

Le  Kremlin a mis ses menaces à exécution. L’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes a été suspendu. Cependant, rien ne dit qu’il ne pourra pas reprendre, « en  temps voulu ». 

Après maintes tergiversations, Moscou a décidé de ne pas reconduire l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes via la mer Noire. L’accord, qui était initialement prévu pour 120 jours, avait été réduit à 60 jours à partir du mois de mars. Le 18 juillet, l’accord est devenu caduc. 

Sa reconduction a capoté pour trois raisons principales. Tout d’abord, parce que Vladimir Poutine se plaint d’entraves à ses propres livraisons de produits agricoles, notamment de l’exportation d’engrais. Ensuite, Moscou exigeait la remise en service du pipeline d’ammoniac Togliatti-Odessa, endommagé début juin. Ce dernier acheminait 2,5 millions de tonnes d’ammoniac russe par an depuis la région de la Volga jusqu’au port ukrainien de Pivdennyi.

Enfin, le fait que l’un des points saillants de cet accord, à savoir la livraison de céréales aux pays dans le besoin, ne pèse qu’une part minime : seulement 3 % des 32 millions de tonnes livrées par Kiev depuis un an, selon le Kremlin. L’Union européenne conteste ce chiffre estimant au contraire qu’il atteint 49 %. Ces principales exigences ont été complétées par de nouvelles comme la reprise des livraisons de machines agricoles, celle des pièces détachées et des services ou encore la levée des restrictions sur l'assurance et la réassurance, etc. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué que « dès que la partie (des accords) concernant la Russie sera satisfaite, la Russie reviendra immédiatement à l'accord sur les céréales ».

Conséquences

Il faut s’attendre à un renchérissement des matières premières agricoles, notamment le blé et le maïs. Mais selon les experts, la hausse des prix devrait être contenue. 

Autre conséquence : selon les chiffres du Programme alimentaire mondial (PAM), les céréales ukrainiennes nourrissent environ 400 millions de personnes dans le monde. Environ 64 % du blé a été exporté vers les pays en développement, tandis que le maïs a été exporté à parts presque égales vers les pays développés et les pays en développement. La caducité de l’accord rendrait les exportations vers les pays les plus pauvres très compliquées. 

Une chose est certaine : cette décision de la Russie donne le signe d’un durcissement d’un conflit qui a déjà dépassé les 500 jours. L’objectif du Kremlin est d'assécher économiquement le peuple ukrainien. En le rendant dépendant des pays occidentaux qui le soutiennent militairement, Poutine trouve un argument supplémentaire pour montrer la connivence entre le bloc occidental et l’Ukraine.

Christophe Soulard - Actuagri
 

Les premières réactions

La présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a « fermement » condamné « la décision cynique de la Russie de mettre fin à l'initiative céréalière de la mer Noire, malgré les efforts des Nations unies et de la Turquie », a-t-elle tweeté le 17 juillet.  Nikolay Gorbachev, président de l'association ukrainienne des céréales, a déclaré à la BBC le même jour que ses membres avaient identifié d'autres moyens d'exporter les céréales, notamment par les ports du Danube. De son côté, la Turquie a assuré « que l'accord sur les céréales demeurera, même si la Russie s'en retire officiellement. La marine turque assurera la sécurité des couloirs pour les navires ». Le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, a jugé cette décision « irresponsable (…) elle illustre une fois encore l’utilisation de l’alimentation comme une arme de guerre et dans les guerres », a-t-il déclaré sur Twitter.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire mise en relation foin 2024
Consultez la carte mise en relation foin 2024

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 19/07/24LAA du 12/07/24LAA du 05/07/24LAA du 28/06/24LAA du 21/06/24LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08