Agri44
Accueil > Actualités

Dossier Covia - Peu d’infos sur le déroulé de la liquidation judiciaire

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 14/11/2019 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Dossier Covia - Peu d’infos sur le déroulé de la liquidation judiciaire

Presqu’un an après l’annonce du redressement judiciaire de la Société Covia puis du prononcé de sa liquidation judiciaire, que peuvent attendre les exploitants agricoles créanciers ?

Dès la fermeture de l’abattoir de Challans fin novembre 2018, chaque agriculteur concerné s’est organisé, au pied levé, pour trouver un nouveau circuit d’abattage.
L’éloignement géographique a été mal vécu par les exploitants, en termes de bien-être animal et de surcoût engendré. Parallèlement, une très grande majorité d’exploitants agricoles, créanciers de la Société Covia, a, sur sollicitation judiciaire ou non, déclaré sa (ses) créance(s) au plus tard le 19 février 2019. Il pouvait s’agir d’une créance dite
« privilégiée » au titre d’une vente d’animaux livrés « au cours des 90 jours précédant l’ouverture de la procédure » conformément à l’article L 2332.4 du code du Commerce.
La créance déclarée pouvait également n’être que chirographaire ou sans privilège comme la créance de part sociale dans la coopérative.
Le tribunal de commerce de Poitiers a prononcé, dès le 15 janvier 2019, la liquidation judiciaire de la Coopérative viande de la région Atlantique, plus facilement identifiée sous son sigle Covia.


Rejet de nomination de contrôleurs
Aussi, le recours à un avocat spécialisé en procédure collective a été décidé par plusieurs créanciers coopérateurs, avec le soutien administratif et financier de la FDSEA de la Vendée.
L’objectif était de connaître, le plus rapidement possible, le devenir de leur créance qui, pour certains, pouvait représenter une somme de plus de 38 000 €.
En effet, malgré des facilités de trésorerie accordées par certains organismes bancaires ou partenaires économiques, certains exploitants créanciers sont déjà, ou risquent d’être, en grande fragilité financière. Le contexte économique difficile ne vient qu’alourdir ces situations.

Or, le tribunal de commerce de Poitiers, le 14 octobre 2019, a confirmé sa première décision de rejet de nomination de contrôleurs au motif d’une double qualité incompatible de coopérateur et créancier.
Par conséquent, et au stade de la procédure actuelle (salariés licenciés, matériels vendus aux enchères), la recherche d’informations chiffrées présente beaucoup moins de pertinence.

D’ailleurs, les créanciers privilégiés, également coopérateurs, se sont vus proposer jusqu’à début octobre dernier, la compensation de leur créance privilégiée avec le montant de capital social qu’ils n’avaient pas libéré, bien qu’aucun appel de libération n’ait été demandé antérieurement. Aussi, il convient donc de rappeler que chaque coopérateur de la Covia, lors de son adhésion, a dû s’engager à souscrire et à libérer (ou verser) un certain niveau de capital social précisément déterminé ou déterminable. Le capital déterminé correspond généralement au paiement d’un minimum de parts sociales initiales. Le capital social déterminable ou supplémentaire se détermine généralement à partir des apports ou des approvisionnements successifs intervenus pendant une période de référence à des années antérieures.

Créance de capital social non libérée
L’analyse conduit à considérer que la Covia, en n’appelant pas les versements supplémentaires de capital social, a accordé aux coopérateurs une avance de trésorerie. Le mandataire judiciaire se trouve ainsi fondé à récupérer cette créance non libérée.
Encore reste-t-il pour lui à prouver d’une part que l’exploitant est coopérateur et/ou, d’autre part, que la créance réclamée est justifiée dans son montant.
Par conséquent, les coopérateurs de la Covia peuvent user de ces éléments pour contester cette libération. Le remboursement final des créances restantes dépendrait ainsi d’une adéquation entre le montant des libérations de capital social appelées, du paiement des dettes qui continuent de courir et du prix qu’un tiers est prêt à proposer. Aucune réponse n’est donc à ce jour possible.





 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Conjoncture laitière - Octobre 2019

Les unes de la LAA
LAA du 06/12/19LAA du 15/11/19LAA du 08/11/19LAA du 01/11/19LAA du 25/10/19LAA du 18/10/19LAA du 11/10/19LAA du 04/10/19LAA du 27/09/19
13°
Vendredi
06/12/2019
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE

La question de la semaine

Le froid s’installe. Qu’en pensez-vous ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Loire Atlantique Agricole

Loire-Atlantique Agricole

DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08