Agri44
Accueil > Actualités

EchoMesMarchés : Accélération baissière du colza depuis un mois

Le 28/03/2023 à 14:19 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
EchoMesMarchés : Accélération baissière du colza depuis un mois
© N. PETIT @agri_zoom

En blé, depuis les semis d’octobre, la tendance est globalement baissière. Le marché a perdu 100 €/t en récolte 2022 et 60 €/t en récolte 2023.

La tension liée au déclenchement de la guerre en Ukraine semble « consommée » avec un retour du prix du blé en dessous du niveau d’avant-guerre, c’est-à-dire inférieur à 280 €/t (référence Euronext). Attention, cela ne signifie pas que le conflit est réglé, la gestion du corridor en est un bon exemple. La Russie maintient une forme de pression et un renversement de tendance reste possible. Le prix du blé s’équilibre, la tension revient à une forme de normalité avec des échéances éloignées supérieures en prix à celles sur le court terme. Pour la première fois depuis longtemps, le prix récolte 2022 (240-245 €/t) est très proche du prix récolte 2023 (235-240 €/t). Pour certaines exploitations, le prix de vente ne rémunère plus l’ensemble des charges! En maïs grain, au Brésil, les semis progressent au rythme des récoltes dans le Mato Grosso. Le safrinha est semé à 85 % en retard par rapport à l’année dernière. Le prix à Chicago montre un écart de prix important entre ancienne récolte à 630 c$/boisseau (~230 €/t) et nouvelle récolte à 550 c$/boisseau (~205 €/t). L’USDA publiera le 31 mars les premières estimations de semis de maïs et soja aux États-Unis. La tendance serait sur une hausse des surfaces de maïs. La Chine a acheté 1,9 Mt en trois semaines en mars, accentuant la hausse sur les prix américains.

En colza, depuis le 3 mars, le marché a connu 12 séquences baissières consécutives en passant de 550 à moins de 450 €/t. Le marché a rapidement traversé la zone de support à 500-520 €/t. La tendance baissière semble excessive par sa rapidité. Il faut rester patient dans ces conditions et éviter de paniquer et vendre souvent au plus bas.

Plus facile à dire qu’à faire. Côté soja, la trituration en Argentine ne travaille qu’à 70 % de sa capacité faute de suffisamment de graines disponibles. Les agriculteurs font de la rétention d’autant que la future récolte s’annonce comme une des plus mauvaises de ces dernières années. Au Brésil, les récoltes sont effectuées à 60 % en retard par rapport à l’année dernière. La Chine sécurise ses approvisionnements aux États-Unis en anticipant la baisse de production en Amérique du Sud. Le pétrole est orienté à la baisse, impacté par les difficultés de l’économie mondiale (inflation, faillite bancaire).

Avec Mes m@rchés, restez connectés, achetez et vendez au bon moment !
https://extranet-mesmarches.chambres-agriculture.fr/

ETIENNE BARBARIT - Conseiller équipe AgroPV Référent MesMarchés
Téléphone : 02 43 67 36 81

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08