ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique – Exiger un prix revalorisant dès les cours de ferme

INFAGRI85 // 02 51 36 82 04
Le 20/09/2021 à 13:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique – Exiger un prix revalorisant dès les cours de ferme

La FNB a tenu son conseil fédéral jeudi 2 septembre à Paris. L’occasion de faire un point sur la bonne conjoncture économique actuelle, et de réaffirmer qu’il faut qu’une telle conjoncture entraîne une hausse des prix payés.

« La conjoncture est bonne, il y a de moins en moins de viande et de plus en plus de demande. Les prix grimpent partout en Europe. Alors pourquoi ne grimpent-ils pas en France ? » Bruno Dufayet et Cédric Mandin, président et secrétaire général de la FNB, en sont rapidement arrivés à cette question lors du conseil fédéral de la FNB à Paris début septembre. 
Et bonne, la conjoncture l’est belle et bien. Les abattages sont dynamiques, le manque de bêtes des opérateurs (notamment en vaches laitières) joue favorablement sur l’évolution de la cotation moyenne de la vache viande française (R=), qui prend + 0,14 € depuis le début de l’année. L’export se porte bien lui aussi, avec une progression de 4% vers l’Italie par rapport à la même période l’an dernier. « Malgré tout, on reste encore très loin du coût de production, officiellement passé à 5,10 €/kg carcasse sur le premier semestre 2021, précisent Bruno Dufayet et Cédric Mandin, notamment du fait de la hausse des matières premières dont les céréales. Mais attention, ne nous trompons pas de discours : ce ne sont pas les céréales qui sont payées trop chers, c’est bien la viande qui ne l’est pas assez ! »
Continuer de faire pression sur l’aval à l’envoi des bêtes
« Il est incompréhensible que la loi de l’offre et la demande s’appliquerait partout et pour tout sauf pour la viande bovine », dénonce David Moisan, responsable de la section viande bovine FNSEA 44. « Aujourd’hui, tous les facteurs de la conjoncture sont au vert, et quand on a plus de demandes et moins de produit, le prix doit automatiquement monter en conséquence ! » Pourtant, les élus nationaux comme départementaux ne souhaitent pas relancer tout de suite d’appel à rétention ou d’actions collectives après celles du début de l’été. « Nous n’avons malheureusement pas tous les pouvoirs. Si la section interpelle sur tous les plans et organise des actions collectives, il n’en reste pas moins que sur le terrain certains acteurs de l’aval continueront, à échelle individuelle, de faire preuve de mauvaise foi », affirme David Moisan. « L’heure n’est donc pas à l’action collective, mais plutôt à la responsabilité individuelle. L’herbe est là, les animaux au besoin peuvent être gardés une ou deux semaines de plus : nous appelons donc tous les éleveurs à ne pas laisser partir leurs bêtes à n’importe quel prix. Qu’ils gardent les animaux, qu’ils fassent jouer la concurrence privés/coop ou entre privés, qu’ils valorisent par des circuits courts, etc. Tout est envisageable et chacun doit faire au mieux, mais il s’agit aujourd’hui d’un devoir d’éleveur de ne plus laisser partir à 3,80 €/kg EQC un animal qui vaut 5,10 € /kg EQC. »
La contractualisation obligatoire au centre des enjeux 
En parallèle de cet appel à chacun, le syndicat continue son travail auprès des élus locaux, notamment les sénateurs, en vue de l’examen de la proposition de loi Besson-Moreau, dite Egalim 2. La FNB se positionne en faveur de cette PPL, tout en appuyant la création d’un tunnel de prix avec plancher et plafond sur tout contrat, afin de donner une vraie visibilité sur ses prix à l’éleveur. Là où de nombreux acteurs de l’aval voudraient que passer les contrats soit « l’exception » et que personne ne soit obligé, la FNB maintient une forte pression pour l’inverse : que tout le monde soit dans l’obligation légale de passer les contrats mais réserver le droit, pour certaines filières et avec accord express de l’ensemble de l’interprofession, de s’en affranchir pour partie. « La FNB assume pleinement le changement de pratiques que cette contractualisation obligatoire entraînera dans son secteur. Mieux encore, elle l’appelle de ses souhaits et souhaite qu’elle entre en vigueur le plus rapidement et le plus largement possible », conclut une note de travail rédigée par la section nationale.
Signature : Delphine Barel
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Récolte du maïs fourrage

Les unes de la LAA
LAA du 22/10/21LAA du 15/10/21LAA du 08/10/21LAA du 01/10/21LAA du 24/09/21LAA du 17/09/21LAA du 10/09/21LAA du 03/09/21LAA du 27/08/21
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
Jeudi
28/10/2021
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE
www.alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08