Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Trois exploitations vandalisées à Casson

Estelle Bescond, Journaliste LAA // 06.45.70.36.68
Le 07/08/2020 à 15:05 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Trois exploitations vandalisées à Casson

Dans la nuit du 5 au 6 août, trois éleveurs de Casson et Héric ont découvert des tags en rouge sur certains de leurs bâtiments.

C’est une bien mauvaise surprise qu’a découvert Alexis Roptin hier après-midi sur l’un de ses bâtiments d’élevage à Casson. « Sauvez des vies abollissez l’élevage » (sic), était inscrit en rouge sur un mur de sa bergerie, visible dès l’entrée de la ferme. « Une voisine et collègue m’a appelé jeudi matin pour me dire qu’elle avait été vandalisée pendant la nuit sur un bâtiment d’élevage désaffecté. Donc, l’après-midi, je suis allé voir sur la mienne et j’ai vu ce premier tag. » Plus haut, sur un bâtiment de canard prêt à engraisser, l’inscription « Elevage berceau des pandémies » avait aussi été écrite. 

Alexis Roptin, jeune agriculteur installé en 2015, a contacté la gendarmerie qui est venue constater les faits et prendre des photos. « C’est à ce moment-là que j’ai vu le troisième tag sur un sac de laine : œALF” », un sigle qui pourrait correspondre à Animal Liberation Front, soit le front de libération des animaux, utilisé par des activistes des droits des animaux lors d’actions directes illégales. 

Dans la nuit du mercredi au jeudi 6 août, trois exploitations dans un rayon de 5 km sur Casson et Héric ont ainsi été visées. « Pourtant, elles sont totalement différentes : il y a un producteur de lait en bio depuis 30 ans, ma voisine qui ne fait que de la transformation sur une ancienne exploitation agricole, et moi qui élève 80 brebis pour une centaine d’agneaux commercialisés en vente directe et 25 000 canards par an. Il n’y a aucune cohérence dans le modèle de production et aucune ferme intensive ciblée. »

Une affaire relayée

Président de JA Pays de la Loire, Alexis Roptin a alerté les professionnels : les JA Loire-Atlantique, la FNSEA44, et la FRSEA. La réaction a été immédiate puisqu’un communiqué de presse a été envoyé dès le lendemain, ce vendredi 7 août :

« Ce dénigrement de l’agriculture est inadmissible. Les questions environnementales et maintenant sanitaires mettent souvent en accusation l’agriculture alors que ce secteur d’activité n’est pas le seul à avoir un impact. Nous rappelons que la France a l’agriculture la plus vertueuse du monde et la plus durable (selon une étude réalisée le magazine The Economist). »

Avec l’inscription « Elevage berceau des pandémies », le réseau a fait le lien avec un article intitulé Coronavirus. L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie selon une étude paru la veille sur le site Internet du journal Ouest-France. Cet article « évoque une étude internationale et à aucun moment, Ouest France ne fait le lien avec la réalité de notre région. Pire, Ouest France déforme les conclusions de l’article original paru dans la revue Nature le 5 août. Ainsi, Ouest France accuse l’agriculture intensive d’augmenter les risques de pandémie alors qu’à aucun moment, l’article original n’y fait référence », peut-on lire dans le communiqué de presse qui explique que l’étude met en avant le fait que « la transformation des forêts, des prairies et des déserts en villes, banlieues et terres agricoles a entraîné le déclin ou la disparition de nombreuses espèces, tandis que d'autres se sont développées. ».

Or, en Pays de la Loire, « entre 2006 et 2015*, l’agriculture a perdu 51 170 ha au profit des sols boisés ou naturels (13 050 ha) et des sols artificialisés (38 120 ha). Sur la même période, les sols artificialisés ont augmenté de 51 680 ha. Et si la forêt a reculé de 510 ha, c’est à cause de l’artificialisation. »

Alexis Roptin a reçu de nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux. Son histoire a été partagée plus de 1500 fois sur Facebook en douze heures. Les trois éleveurs concernés ont déposé une plainte et d'autres cas similaires se sont produits cette semaine en Mayenne.

*source : Agreste 2006-2015 : ralentissement de la dynamique d’artificialisation en fin de période, Draaf Pays de la Loire, mars 2018.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Conjoncture laitière 2020

Les unes de la LAA
LAA du 30/10/20LAA du 23/10/20LAA du 16/10/20LAA du 09/10/20LAA du 02/10/20LAA du 25/09/20LAA du 18/09/20LAA du 11/09/20LAA du 04/09/20
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
18°
Jeudi
29/10/2020
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08

Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, dans votre terminal, sous réserve de vos choix

Paramétrer