Agri44
Accueil > Actualités

Pays de la Loire - Juste® et Lidl : transmettre les valeurs agricoles

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 22/06/2022 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Pays de la Loire - Juste® et Lidl : transmettre les valeurs agricoles

Jeudi 9 juin, les agri-ambassadeurs Juste & Vendéen et Juste de Loire-Atlantique ont reçu Michel Biero, directeur Lidl France, sur l’exploitation de Guillaume Voineau à Beaufou. Ils sont ensuite allés visiter le Lidl de Legé. Une journée riche en discussions syndicales.

Annoncée dès le début du partenariat Juste®/Lidl fin décembre 2021, la rencontre entre les dirigeants des deux marques a enfin eu lieu jeudi 9 juin, sur l’exploitation de Guillaume Voineau à Beaufou. Pour l’occasion, les associés du Gaec Le Trio, Guillaume, Mathieu et Maxime, ont fait de la place aux agri-ambassadeurs de Juste & Vendéen et Juste de Loire-Atlantique avec qui ils ont reçu une petite quinzaine de dirigeants de Lidl France et Pays de la Loire, dont Michel Biero, directeur exécutif Achats et marketing. 

Rémunérer correctement les agriculteurs n’est plus une option
La première partie de la journée a été consacrée à la visite du Gaec, que Guillaume a présenté aux collègues ambassadeurs et aux partenaires de Lidl. Tout en parcourant les différents ateliers bovins lait et viande, le co-fondateur de la marque Juste® a aussi détaillé les autres ateliers de la structure comme la mogette de Vendée et les volailles de Challans, deux labels qui attestent de la qualité des productions et de leur ancrage dans le territoire. 
Accompagné par Brice Guyau, président de la FDSEA, le tour de l’exploitation et le temps de présentation des démarches et des produits Juste® des deux départements ont permis d’échanger avec Michel Biero sur les réalités du terrain. « Avec les augmentations actuelles sur l’énergie et l’aliment, il va falloir que le lait augmente si on veut enrayer la disparition du cheptel, a expliqué Patrice Remaud, président de la section Lait de vache de Vendée et co-fondateur de la marque vendéenne. Actuellement à 0,99 €/l, il est fort probable que la bouteille de lait Juste & vendéen dépasse rapidement la barre symbolique des 1 €/l. Mais nous n’avons pas le choix si on veut garder une production française locale qui réponde aux demandes du consommateur : il faut rémunérer correctement les agriculteurs. »
Si la grande surface comprend le discours, il n’en demeure pas moins que l’augmentation reste compliquée à mettre en œuvre dans un contexte aussi concurrentiel entre GMS : Système U, Leclerc, Lidl, et autres… Le lait fait partie de ces produits utilisés pour attirer le consommateur dans les rayons, et Michel Biero a rappelé qu’avec du lait encore sous la barre des 0,70 €/l dans d’autres grandes surfaces, l’augmentation risquait de porter un coup aux ventes… Le directeur a déploré un manque d’engagement des autres enseignes.
« Syndicalement, il nous reste du travail, c’est sûr, a acquiescé Yoan Vetu, responsable FNSEA 44 de Juste de Loire-Atlantique. Par le biais de la marque et des sections, il va falloir que nous continuions de rencontrer les distributeurs pour leur expliquer que si la situation n’évolue pas, la production française va dans le mur. »

Rapprocher deux mondes qui ne se parlaient pas, l’« intérêt du syndicalisme économique »
Les éleveurs ont ensuite suivi les responsables Lidl au magasin de Legé, où Michel Biero, accompagné de François Hamy, directeur régional Lidl Pays de la Loire, leur a expliqué le fonctionnement de leurs points de vente. Ils ont notamment exposé les difficultés logistiques rencontrées dans le quotidien de métier de distributeur, mais aussi les atouts et les projets mis en place par l’enseigne qui se démarque des grandes surfaces œtraditionnelles” dans son fonctionnement.
« On voit vraiment là tout l’intérêt du syndicalisme économique et de la marque, s’est félicité Brice Guyau pour conclure la journée. Avant, agriculture et distribution étaient deux mondes qui ne se parlaient pas, et dont les relations étaient seulement belliqueuses. Aujourd’hui, les choses changent, nous n’avons plus le choix. Nous avons encore d’énormes différends et désaccords, et les choses sont loin d’être réglées avec la distribution comme avec les autres acteurs de la chaîne agro-alimentaire, malheureusement. Mais dans nos syndicats de Vendée et de Loire-Atlantique, nous sommes persuadés que nous aurons de meilleures chances d’aboutir à un résultat si nous parvenons à nous asseoir autour d’une même table et à discuter. »

Vincent Dufau


 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

MSA : J'ai un handicap, quelles sont les aides pour continuer à travailler
CONSULTATION ZNT
Répondez à l'enquêteEmployeurs de Main d'Oeuvre
Étude-enquête sur la stratégie RH
Les unes de la LAA
LAA du 05/08/22LAA du 29/07/22LAA du 22/07/22LAA du 14/07/22LAA du 08/07/22LAA du 01/07/22LAA du 24/06/22LAA du 17/06/22LAA du 10/06/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08