Agri44
Accueil > Actualités

Triticales - Le triticale, une bonne alternative au blé ou à l’orge en seconde paille

Le 09/09/2023 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Triticales - Le triticale, une bonne alternative au blé ou à l’orge en seconde paille

Triticales Productif en grain et en paille (+ 50 % de paille par rapport à un blé), moins gourmand en azote (2,6 kg N/q), moins sensible au piétin échaudage et moins impacté par les viroses que l’orge ou le blé, le triticale possède des atouts indéniables en deuxième paille.

Cette céréale, souvent moins bien valorisée à la vente, trouve particulièrement sa place en autoconsommation dans les exploitations de polyculture-élevage de notre région. Toutefois, les variétés présentant un bon PS et une bonne aptitude à la protéine sont également intéressantes en culture de vente. Au plan agronomique, l’espèce a des particularités qu’il faut bien avoir en tête pour réussir la culture.

Choisir la variété adaptée à votre situation : les préconisations d’Arvalis 

Cette année, l’échaudage de juin a été particulièrement défavorable aux variétés ½ précoces et ½ tardives dans notre région. Il est important de regarder les performances de rendement sur plusieurs campagnes pour se faire un avis. Dans les sols moyennement à peu profonds, on retiendra une variété précoce à très précoce. Au nord de la région et en sols profonds, le choix de précocité est plus large.

De plus, au-delà de la productivité, la sensibilité à la verse et aux maladies sont des critères de choix importants à prendre en compte.

Semer clair !

La maîtrise de la densité de peuplement est impérative pour atteindre le potentiel et limiter les risques de verse et d’oïdium sur cette espèce sensible. Les densités de semis trop élevées sont préjudiciables au rendement. Elles ne doivent pas dépasser 85% des préconisations du blé tendre. Il convient d’adapter la date de semis à la précocité de la variété. Les variétés très précoces et précoces à montaison comme Bikini, Rgt Oméac, Rivolt, Bicross et Rgt Quaterbac ne doivent pas être semées avant le 20-25 octobre pour éviter le gel d’épis.

Surveiller l’oïdium et la rouille jaune

Le choix de variétés les plus tolérantes à ces maladies est le 1er levier de protection vis-à-vis de ces maladies parfois difficiles à contrôler en végétation sur cette espèce. La rhynchosporiose est désormais régulièrement observée avec une nuisibilité significative – là encore, le choix variétal est le 1er rempart pour éviter le développement de cette maladie.





 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08