Agri44
Accueil > Actualités

Vendanges - Des vendanges au pas de charge

Le 10/09/2023 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
 Vendanges - Des vendanges au pas de charge

Les chaleurs intenses de cette semaine ont incité de nombreux viticulteurs à lancer les vendanges. Une course contre la montre s’est engagée.

L’enjambeur fait des allers-retours dans les vignes de Christophe Bazile et de Vincent Pétard. Les deux vignerons ont déjà commencé les vendanges la semaine dernière pour les vins pétillants, sans attendre. « Il était temps car l’acidité commençait à baisser », note 

Christophe Bazile. Très vite, ils ont basculé sur les autres cépages. Ils comptent une dizaine de cépages, 16 ha en IGP et 20 ha en muscadet. 

Trop chaud les après-midis

Avec la chaleur de cette semaine, l’agenda des travaux a été bien rempli. « On a seulement quelques foyers de pourriture mais la chaleur peut les avancer. On a une bonne acidité et les températures risquent de la faire baisser et d’augmenter trop les sucres. Alors, on vendange au maximum, avec un état sanitaire qui est bon. On a eu un peu de pression mildiou, quelques soucis d’oïdium mais pas trop. On a eu une année avec des excès, des périodes très chaudes puis humides. Au printemps, on a eu quelques petites gelées mais c’est bien reparti après », souligne le vigneron. « Il faut ramasser sans traîner, confirme Vincent Pétard. Les chaleurs nous inquiètent. On a des températures de jus à plus de 30° l’après-midi. On se pose la question de travailler de nuit. Si les nuits étaient plus fraîches, le raisin pourrait mieux se conserver. Pour le moment, on a un équilibre acidité/sucre parfait, à 4,5 g/l d’acidité et 11 à 11,5°. Il y a urgence à ramasser car avec la chaleur, les raisins vont se concentrer entre eux, ce qui nous pose plus de problème pour récolter avec la machine. On risque d’avoir une baisse de rendement. Mais il n’y a pas de raison que ça se détériore, on aura la qualité et la quantité, ça promet un bon millésime ».

Une bonne année pour toutes les couleurs

La priorité sera donnée au blanc. « Les pinots gris sont plus tardifs, c’est un vin plus doux qui accepte plus de sucre. On finira certainement par les rouges en cabernet franc et sauvignon. Le pinot rouge, ce sera plus tôt. La qualité est là, les profils sont bons et c’est uniforme pour les blancs, rouges et rosés. Tout le monde s’en sort bien ». 

Delphine Cordaz
 

Juste® après

Christophe Bazile et Vincent Pétard font partie des vignerons qui apportent leurs raisins pour confectionner le muscadet Juste®. Après les vendanges, ils se retrouveront avec les autres viticulteurs pour élaborer la cuvée 2023 et déterminer la bonne formule d’assemblage !

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08