Agri44
Accueil > Actualités

[VIDEOS] Loire-Atlantique : Voter, c’est choisir !

Jean-Philippe BOUIN (FDSEA85 - FNSEA44)
Le 04/10/2019 à 10:07 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
[VIDEOS] Loire-Atlantique : Voter, c’est choisir !

Plus de 200 personnes étaient présentes mercredi soir à Héric dans le cadre du meeting de campagne FNSEA 44 + JA 44. Un meeting qui précède un mois d’octobre de revote pour les exploitants du collège 1 suite à une décision de justice.

Après le 24 octobre, il sera trop tard ! 
 
Le monde change. L’agriculture a changé. Et change encore. Et dans un sens professionnel et porteur d’avenir comme l’ont démontré Christine Lambert, présidente de la FNSEA, et Samuel Vandaele, président de JA, mercredi soir à Héric devant 200 personnes réunies en meeting.

Il s’agissait de défendre le projet FNSEA 44 + JA 44 qui va être présenté aux 7000 agriculteurs du département appelés à revoter entre le 10 et le 24 octobre. Et de montrer que l’agriculture de demain n’est pas celle du passé telle que proposée par les deux autres syndicats en concurrence. Les raisons de voter différemment sont multiples aux regards des questions posées par l’assistance mercredi soir.

 
Différence d’abord sur le combat sur les prix
« Il faut dénoncer tous les contournements de la grande distribution en matière de pratiques de prix », exprime ainsi la présidente de la FNSEA qui, le jour même, était devant les représentant du commerce à expliquer que les prix bas étaient responsables de l’affaiblissement continu de notre puissance agricole.

« C’est une bataille quotidienne de dénoncer ces pratiques. La politique du bas prix en France a fait des ravages et maintenant les pouvoirs publics, avec les accords en cours, veulent favoriser les importations d’animaux nourris aux farines animales. N’importons pas l’alimentation que nous ne voulons pas », a rappelé Christine Lambert, insistant sur ce combat du revenu depuis des années.

« Pas de revenu sans prix » avait déclaré en son temps Jean-Michel Lemétayer. Ce slogan est toujours vrai et est aujourd’hui enrichi d’un « plus vert c’est plus cher ». « Il faut que les prix soient tirés vers le haut. Cela fait longtemps que nous parlons du prix. Jamais nous n’avons abandonné ce point. »

 


Pacte avec le diable
Divergence profonde avec les deux autres syndicats également dans le positionnement et l’attitude à tenir face aux attaques incessantes contre l’agriculture. « Ce qui nous fait le plus souffrir ce sont les messages hostiles entendus. On en a marre, on est critiqué sans cesse. Cette rupture on ne le supporte pas. Il y a ceux qui pactise avec le diable comme la Conf’ avec L214 et Nous voulons des coquelicots. Nous, nous avons décidé d’engager des actions en justice face à ces attaques. Il faut dissoudre Boucherie abolition par exemple car ces gens sont fous », a répondu la productrice de porcs face aux nombreuses questions sur ce sujet.

« La Conf’ pactise avec le diable. Elle doit en assumer les conséquences », ont tour à tour commenté les deux présidents nationaux. Ils répondaient ainsi aux propos tenus par des agriculteurs de Saint-Nazaire, adhérents du Gab et dont les dires ont extrêmement choqués dans un article récent paru dans Ouest-France. « Je ne comprends pas leur attitude face aux phytos et face aux créations de réserves d’eau. C’est incompréhensible que les agriculteurs suivent ces orientations syndicales, explique encore Christine Lambert. Il font notre propre malheur. »
 
Divergences sur l’eau
Pourtant l’agriculture change et ce depuis longtemps. Les agriculteurs ne refusent pas le changement. Quelques exemples chiffrés distillés mercredi soir par la présidente de la FNSEA. « Par exemple sur le plan éco-antibiotiques, il fallait réduire de 25% en cinq ans les antibiotiques en élevage. Nous avons réduit de 36 ! »

Autre chiffre de progrès, l’efficience dans la gestion de l’eau. « La Conf’ est contre toute création de réserve. Ils sont à côté des zadistes pour flinguer les projets. Et pourtant on a amélioré l’efficience de l’utilisation de l’eau de 30%. » « Nous sommes en retard sur les réserves d’eau dans ce département, du également à la politique contre la création de réserves lorsque la Conf’ était aux manettes pendant 30 ans, a insisté Mickaël Trichet. Si nous avons des projets d’irrigation dans ce département, on peut le faire avec intelligence et professionnalisme à la chambre d’agriculture… Mais à condition de bien voter. »
 
ZNT contre boues
Différence aussi sur les ZNT. Michaël Trichet avait planté le décor dans son discours de départ. « Si vous voulez des zones de non-traitement à 150 m des habitations ; si vous voulez une politique de l’élevage dictée par des associations abolitionnistes ; si vous ne voulez pas de réserves d’eau pour sécuriser nos fourrages et diversifier nos cultures, c’est simple, votez Confédération paysanne. Vous élirez avec ce syndicat les représentants des Coquelicots et les représentants de L214 qui veulent abolir toute forme d’élevage. Vous aurez une chambre d’agriculture qui oriente ses financements vers des structures concurrentes et orientées politiquement. »

La divergence est donc réelle et poignante sur l’épandage proche des zones d’habitations. Pour Samuel Vandaele, sur ce dossier, il faut discuter avec la société à travers par exemple les chartes de bons voisinages. « Ce sont des sujets locaux et l’agriculture biologique est aussi concernée. Sinon, sur ces ZNT, nous pouvons aussi installer des caravanes des gens du voyage autour de tous les lotissements ? », ironise le responsable national.
 

Saluant la décision de la FNSEA 44 et de JA 44 de contrer les arrêtés des maires par le refus d’épandage de leurs boues, les responsables de la FNSEA et JA mettent également face à leurs responsabilité les élus. « Pas de chartes de bon voisinage, pas de boues. »  Le ton est donné. Et là encore la décision apparait comme divergente avec les autres syndicats. « Oui il faut menacer et oui il faut refuser les boues. Et pour marquer le coup, donner des avis négatifs en CDPenaf sur l’agrandissement des villes. » 
 
L’heure de vérité
A l’issue du meeting, le sprint final est donc engagé dans le cadre du revote. « Entre le 8 octobre et le 18 octobre, se dérouleront 20 réunions de campagne partout dans le département pour expliquer notre projet et pour écouter ce que les agricultrices et agriculteurs ont à nous dire sur le revenu, sur la gestion de l’eau, sur les zones de non-traitement, sur leur métier, sur leurs problèmes », a conclu le président de la FNSEA 44.

Parallèlement à ces 20 réunions, entre le 14 octobre – date à laquelle le matériel de vote sera arrivé dans toutes les exploitations – et le 24 octobre, fin du scrutin, une relance téléphonique sera effectué quotidiennement.

« Il s’agit de rappeler l’importance de voter et le fossé énorme qui existe entre les trois projets défendus par les organisations syndicales. »

Les bulletins de vote ne rentrent pas seuls dans les urnes. « Il faut aller dans les fermes. Il faut prendre sur sa timidité et sa réserve et y aller car la victoire est en vous et il faut le vouloir », conclue Christiane Lambert.

La finale est lancée. Et une finale, ça se gagne !

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Conjoncture laitière - Octobre 2019

Les unes de la LAA
LAA du 15/11/19LAA du 08/11/19LAA du 01/11/19LAA du 25/10/19LAA du 18/10/19LAA du 11/10/19LAA du 04/10/19LAA du 27/09/19LAA du 27/09/19
10°
Jeudi
21/11/2019
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE

La question de la semaine

L'échange parcellaire est-il une méthode qui vous intéresse ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Loire Atlantique Agricole

Loire-Atlantique Agricole

DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08