Agri44
Accueil > Actualités

Coopérative - « On a bien résisté sur plusieurs fronts »

Delphine Cordaz
Le 02/05/2023 à 09:33 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Coopérative - « On a bien résisté sur plusieurs fronts »

Malgré une année complexe, Terrena est parvenue à dégager un résultat net de plus de 9 millions d’euros dont la moitié a été reversée aux adhérents. En perspective, des actions autour de l’installation.

En 2022, les vents étaient contraires… il faut croire que le moteur de Terrena était puissant ! Grippe aviaire, guerre en Ukraine, pression inflationniste et la note énergétique qui flambe. Pourtant, Terrena a réussi à tirer son épingle du jeu de cette année catastrophique. Lors de la présentation de ses résultats 2022, la coopérative détaille sa performance. Le chiffre d’affaires s’établit à plus de deux milliards d’euros (cinq milliards pour le groupe), ce qui représente une hausse de 15 %. Et le résultat net affiche 9,7 millions d’euros (1,8 en 2021 et 4,3 en 2020) pour la coopérative et 16,8 millions d’euros pour le groupe. Terrena a ainsi choisi de reverser à ses adhérents 4,2 millions d’euros. Le groupe peut ainsi présenter un excédent brut d’exploitation de l’ordre de 135 millions d’euros. Parmi les explications, la coopérative a activé plusieurs leviers, à commencer par des choix de gestion. « On s’est mis en situation de gestion de risque », se rappelle Alain Le Floch, directeur général de Terrena. Les producteurs ont été accompagnés, des négociations ont été menées avec les différentes enseignes pour revaloriser les prix et les intrants, et la cellule de spécialistes de la coopérative qui agit sur les marchés de l’énergie n’a pas chômé ! Un refinancement du crédit syndiqué auprès des banques a permis de se donner de l’air. 

 

Gain de parts de marché

Parmi les satisfactions, la commercialisation du grain a permis de dégager 13,6 millions d’euros de compléments de prix finaux pour la récolte 2021. Malgré un contexte de grippe aviaire, l’activité de Galliance autour de la volaille a tenu le choc, en particulier sur les produits élaborés à destination des industriels. L’activité « œufs » a, quant à elle, le vent en poupe. Ainsi, les œufs de la marque La Nouvelle agriculture® ont multiplié par 1,5 leurs activités, les volumes d’œufs bio ont bondi de 50 % et les œufs de plein air affichent un doublement des volumes. La demande des consommateurs est forte sur ce secteur et la présence de la marque La Nouvelle agriculture® dans 2 500 magasins a porté ses fruits. D’où la montée dans le capital de Logistic’œuf (entreprise Pamprœuf basée dans les Deux-Sèvres) dont les activités portent notamment sur la commercialisation des œufs et de ses dérivés. Le potentiel de Pamprœuf est de « 100 bâtiments de 30 000 poules de plein air », a souligné Olivier Chailloux, président de Terrena, une façon de dédensifier certains territoires, explique-t-on. La marque La Nouvelle agriculture® s’est aussi diversifiée vers une gamme professionnelle (contrat avec Métro).

Ces résultats vont permettre à Terrena de conserver son haut niveau d’investissement en 2023, à hauteur de 125 millions d’euros (126 millions d’euros en 2022). L’investissement notable en 2022 a été l’abattoir de volailles à Ancenis (43 millions d’euros) mis en service en septembre. Les sommes engagées en 2023 vont permettre de remettre à niveau certaines installations et gagner encore en productivité (un projet de biogaz est en cours). 
 

2023, une offensive sur les installations

L’année 2023 sera décisive pour l’avenir de Terrena. En effet, la coopérative est liée à l’entité irlandaise Dawn meats. D’ici un mois, cette dernière qui détient 49 % des parts de Terrena prononcera son choix : « soit Dawn meats monte à 70 % du capital, soit rien ne change. Ce sont eux qui tiennent la décision », a clarifié Alain Le Floch. 

Par contre, le directeur général et le président ont ménagé le suspens : des initiatives fortes pour faciliter et sécuriser l’installation de jeunes agriculteurs et le développement de nouveaux ateliers pour ceux déjà installés. Ils donnent rendez-vous le 15 juin à Angers (49) lors de l’assemblée générale où ils dévoileront leurs actions.

_________________________________________________________________________

Quelques chiffres

  • 20 117 exploitations agricoles adhérentes

  • 12 366 collaborateurs

  • 2e coopérative agricole française polyvalente

  • 1,7 million de tonnes de collecte en grandes cultures

  • 170 000 bovins collectés
  • 136 000 tonnes de volailles vives commercialisées

_________________________________________________________________________
Objectif x3 pour La Nouvelle agriculture®

La marque développée par Terrena présente un chiffre d’affaires de 59 millions d’euros en 2022 (+0,5 %). Malgré un recul dû à la grippe aviaire (-5 millions d’euros sur la filière volaille), d’autres gammes ont compensé, en particulier les œufs (+4 millions d’euros). Depuis 2020, le chiffre d’affaires de la marque La Nouvelle agriculture® a progressé de 16 %. L’objectif est de multiplier par trois ce chiffre d’affaires d’ici 2030.
_________________________________________________________________________

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08