ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Agri44
Accueil > Actualités

Devenir piégeur implique des devoirs

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 19/10/2021 à 10:30 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Devenir piégeur implique des devoirs

Contre les corvidés, ragondins, renards et mustélidés, des agriculteurs ont souhaité obtenir l’agrément piégeur en suivant une formation obligatoire auprès de la Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique.

Une vingtaine d’agriculteurs ont suivi une formation de seize heures impulsée par la FNSEA 44 et dispensée par la Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique pour obtenir l’agrément piégeur. Jeudi 7 octobre, dernière journée de cette formation, les participants ont pu essayer les différents pièges en extérieur, revoir les éléments réglementaires appris précédemment ainsi que les espèces d’animaux classés ESOD (espèces susceptibles d’occasionner des dégâts) dans le département et celles dont le piégeage n’est pas admis (espèces chassables non piégeables et espèces protégées). Les échanges ont été nombreux avec les formateurs. 
Il existe quatre catégories de pièges.

  • Catégorie 1 : les pièges qui attrapent l’animal par contention dans un espace clos sans le maintenir par une partie de son corps (boîte à fauves et mues, cages pièges). Ils ne nécessitent pas d’homologation et demandent une visite des pièges tous les matins avant midi.
  • Catégorie 2 : elle englobe les pièges qui tuent et qui doivent être tendus pour être sélectif (les pièges à appâts, les pièges à œuf, le livre de messe à palette et à fil, le livre de messe à appât, le piège à appât dans cage).
  • Catégorie 3 : collets à arrêtoir destinés exclusivement à la capture du renard
  • Catégorie 4 : pièges à lacets (beliste, billard, goldwin, école, français, hindgriol). Elles impliquent une homologation et la visite des pièges dans les deux heures du lever du soleil. 

Pour toutes les catégories, il est obligatoire d’être détenteur de l’agrément du piégeur, de marquer les pièges du numéro du piégeur, de faire une déclaration en mairie et d’envoyer le bilan annuel des prises (au 30 juin) avant le 30 septembre.
A défaut de transmission, le préfet peut retirer l’agrément piégeur pour une durée de cinq ans (à l'issue, le piégeur doit solliciter son agrément auprès du préfet pour reprendre l’activité). Ainsi, au-delà du simple apprentissage de l’utilisation des pièges, de nombreux éléments sont essentiels à intégrer pour obtenir l’agrément piégeur.

Estelle Bescond

 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

En direct de Tech'Elevage

Les unes de la LAA
LAA du 26/11/21LAA du 19/11/21LAA du 11/11/21LAA du 05/11/21LAA du 29/10/21LAA du 22/10/21LAA du 15/10/21LAA du 08/10/21LAA du 01/10/21
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
www.alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08