Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - « Les agriculteurs sont les premières sentinelles de l’état de santé de leur troupeau »

Delphine Cordaz
Le 24/02/2023 à 14:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - « Les agriculteurs sont les premières sentinelles de l’état de santé de leur troupeau »

Le Groupement de défense sanitaire (GDS) de Loire-Atlantique tiendra son assemblée générale mardi 28 février, à l'hippodrome de Cordemais.

Le fait marquant dans les élevages au niveau sanitaire a été l’Influenza aviaire… mais le Groupement de défense sanitaire (GDS) de Loire-Atlantique compte peu d’éleveurs de volailles dans ses rangs. Pour autant, l’actualité sanitaire n’est pas une page blanche ! Les adhérents du GDS 44 pourront aborder toutes les thématiques liées à la santé animale, lors de leur prochaine assemblée générale qui se déroulera ce mardi 28 février, à l'hippodrome de Cordemais, à partir de 10 h. Après une première partie liée aux obligations statutaires, les membres du groupement participeront à un jeu interactif, avec des réponses qui apparaîtront en direct. « Cette année, on abordera les questions autour de la technicité afin de voir quelles sont les attentes sur les pratiques de tous les jours des éleveurs. Les éleveurs ont évolué, ils ont de plus en plus de technicité et leurs attentes vis-à-vis des vétérinaires et du GDS évoluent aussi. Ce jeu est l’occasion d’ouvrir le dialogue et le débat et d’identifier les demandes des éleveurs, celles qui font consensus », explique Stéphane Jeanne, président du GDS 44. 

Rester vigilant sur le sanitaire… et la réglementation

Sur le dossier de la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR), « on avance bien dans son éradication, avec la mise en route du plan de lutte en lien avec la loi européenne », se félicite le président. Cependant, toute la vigilance reste de mise sur le virus BVD (diarrhée virale des bovins) qui se transmet entre bovins et qui s’avère mortel lors de la gestation. Ici, l’inquiétude réside dans les exportations puisque les pays indemnes n’acceptent plus les animaux porteurs du virus. « C’est quelque chose qui nous préoccupe. On risque de se retrouver avec de nouvelles contraintes européennes et on doit réagir avant leur application, détaille Stéphane Jeanne. On va continuer notre programme en 2023 en portant une attention particulière aux maladies dues au réchauffement climatique. Il y a une émergence de nouvelles maladies qui vont plus ou moins nous impacter, avec des insectes volants qui ne disparaissent plus car les hivers ne sont plus assez froids. » 

L’année prochaine marquera le 70e anniversaire des GDS qui ont été créés par les éleveurs, en lutte contre la brucellose et la tuberculose dans leur cheptel. Si les choses ont évolué, il reste néanmoins quelque chose qui a perduré, « les agriculteurs sont les premières sentinelles de l’état de santé de leur troupeau, c’est notre boulot de préserver la bonne santé des animaux », conclut le président du GDS 44.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épandage

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
Les unes de la LAA
LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24LAA du 05/04/24LAA du 29/03/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08