Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Début de la récolte avec dix jours d’avance

Estelle Bescond, Journaliste LAA // 06.45.70.36.68
Le 08/09/2020 à 08:45 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Début de la récolte avec dix jours d’avance

Démarrée fin août, la récolte de pommes battra son plein en octobre et novembre.

Au Verger de Bichas à Belligné, la saison de la récolte des pommes a démarré avec la variété Elstar dès le jeudi 20 août. « On a commencé avec sept jours d’avance par rapport à 2019 qui correspondait à la moyenne habituelle. » Globalement, la récolte 2020 est précoce d’une dizaine de jours. « Mais cette avance va s’atténuer au fil de la saison avec les variétés plus tardives, comme la Pink Lady », explique l’arboriculteur Gaëtan Luzet.

Un écrémage a d’abord été effectué pour enlever « les plus colorées », puis la récolte s’est poursuivie le mercredi 26 août sur les 12 ha du verger plantés en 2008 avec une alternance des variétés tous les quatre rangs et l’ajout de pommiers à fleur sur 10 % de la surface pour favoriser la pollinisation. « Le choix des variétés se fait en fonction du marché et de l'âge de l’arbre. J’ai démarré avec de la Canada que j’ai gardée quatre ans puis j’y ai greffé de la Jazz. Aujourd’hui, j’ai cinq variétés différentes. » 

Deux équipes de six saisonniers se partagent les tâches : l’un à la conduite de la plateforme automotrice et les cinq autres à la cueillette des pommes sur toute la hauteur de l’arbre. Calibre et couleur (minimum 30 % de rouge vif non strié pour une Elstar) sont les maîtres mots de la cueillette. « L’avantage de la plateforme est le fait de pouvoir tout cueillir en même temps mais l’inconvénient est que l’arbre doit être chargé uniformément pour que les personnes travaillent à la même vitesse », précise Gaëtan Luzet.

Cette année, 80 % du personnel est le même qu’en 2019. « C’est exceptionnel ! J’ai commencé à travailler avec de la main d’oeuvre étrangère l’année dernière et ces personnes sont revenues cette saison. Il y a des Bulgares, des Italiens, des Mongoles et deux Français. »

Des méthodes alternatives

D’abord entreposés dans des palox, les fruits ont été transportés dès le lendemain à la Scafla et stockés au froid « dans une atmosphère contrôlée pour les conserver dans le temps ». Les rendements s’annoncent en baisse par rapport à 2019. « Je pense faire minimum 100 tonnes de moins sur la totalité du verger. Il y a beaucoup d’alternance cette année. » A la Scafla, le tonnage estimé est de 9000 t, soit mille de moins que sa capacité de stockage.

« En France, les prévisions tablent sur 1,5 million de tonnes. La tendance européenne serait une baisse de 3 % environ par rapport à une année normale. J’espère surtout que les cours seront assez fermes : ça dépendra des conditions de cueillette », souligne Laurent Burgevin, président de la coopérative fruitière.

Cette année, « l’état sanitaire est resté très correct » mais la pression du puceron a encore été forte « à cause de la chaleur. Depuis deux ans, le puceron est un fléau car nous n’avons plus d’insecticide ! On peut agir en préventif mais pas en curatif, donc s’il y a une fondatrice, il faut traiter tout de suite, on ne peut plus se permettre d’attendre », alerte Gaëtan Luzet.

Laurent Burgevin complète : « Je crains que l’on arrive un jour à une impasse technique alors que ce ravageur peut détruire toute une récolte. Nous avons besoin d’une solution efficace. » Des méthodes alternatives sont utilisées depuis de nombreuses années dans les vergers : enherbement entre les rangs, utilisation d’un rouleau type Faca au lieu d’un broyeur pour éviter l'égrenage, entre autres.

Par exemple, Gaëtan Luzet a fait le choix de tailler les arbres l’été plutôt que l’hiver. « Cela réduit la virulence de la végétation donc la pression du puceron cendré est moins importante. » Face au carpocapse, l’arboriculteur utilise la méthode de la confusion sexuelle en bombe aérosol. « Du coup, je ne fais plus qu’un passage d’insecticide. »

En parallèle, la vigilance était de mise concernant le chancre, cette maladie du bois favorisée par l’humidité et les températures inférieures à 5°C, et la tavelure. « J’ai une station météo avec des capteurs qui calculent le risque de contamination : nombre d’ascospores, temps d’humectation, température... Cela me permet d’anticiper. » 

La saison devrait se terminer fin novembre-début décembre, avec un pic de récolte courant octobre et novembre. Au Verger de Bichas, la prochaine variété à cueillir sera la Honey Crunch. Après une semaine de pause, la récolte reprendra avec la Jazz, la Tentation et finira par la Pink Lady.

La Scafla recrute !

Les treize producteurs de la Scafla sont à pied d’oeuvre pour la récolte. Répondant tous à une charte éco-responsable depuis dix ans et certifiés HVE depuis un an, ces arboriculteurs travaillent avec des variétés dites encadrées telles que Tentation, Pink Lady, Jazz, Honey Crunch ou Joya. Une dizaine de variétés sont commercialisées via des centrales d’achat régionales et des grossistes.

« Nous avons le projet de créer notre propre marque pour toutes les autres variétés de pommes que nous produisons afin que les clients sachent d’où vient le produit. Elle pourrait s'appeler Scafla », confie le président, Laurent Burgevin. Pour les produits déclassés, la coopérative travaille avec Transfofruits qui transforme environ 50 000 t de pommes par an.

Créée en 1967, la coopérative de Loire-Atlantique a évolué au fil des années : une cinquantaine de producteurs au départ « mais un tonnage inférieur à aujourd’hui », des exploitations d’une vingtaine d’hectares « correspondant à la moyenne française et européenne », une structure basée à Ancenis pouvant conserver 10 000 t de pommes et une cadence de 400 t de marchandises par semaine.

La Scafla a su maintenir son dynamisme régional et souhaite accueillir de nouveaux planteurs et exploitations. « On fait un appel du pied aux jeunes et aux moins jeunes. Certains de nos membres vont partir à la retraite dans quelques années donc nous cherchons à renouveler les générations dès à présent. »

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Conjoncture laitière 2020

Les unes de la LAA
LAA du 23/10/20LAA du 16/10/20LAA du 09/10/20LAA du 02/10/20LAA du 25/09/20LAA du 18/09/20LAA du 11/09/20LAA du 04/09/20LAA du 28/08/20
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
13°
Mercredi
28/10/2020
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08

Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, dans votre terminal, sous réserve de vos choix

Paramétrer