Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Mahara se prépare pour le prochain concours départemental Prim'Holstein

Journaliste - Loire-Atlantique agricole
Le 25/11/2019 à 10:53 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Mahara se prépare pour le prochain concours départemental Prim'Holstein

Le concours départemental de la première race laitière française se tiendra le 6 décembre prochain à Derval, réunissant plus d'une centaine d'animaux dans la salle des sport du Lycée Saint-Clair. Les vaches et leurs éleveurs se préparent depuis des semaines pour cet événement, à la fois amical et professionnel. C’est le cas de Mahara, une vache du Gaec du Pré Rougerand.

Vendredi 6 décembre : la date est notée depuis longtemps dans l’agenda du Gaec du Pré Rougerand, à Saint-Vincent des Landes. C’est certes le jour de la Saint-Nicolas, mais c’est surtout la date du concours départemental Prim’Holstein, qui réunira plus d’une centaine de vaches, ainsi que 25 génisses, dans les locaux du lycée Saint-Clair, à Derval.

Le virus des concours apporté par Corentin

Dans le Gaec, le féru de concours, c’est Corentin, 21 ans, salarié. Ses employeurs, Elise Lorant et David Denieul, sont installés depuis 5 ans dans cette exploitation qui produit du lait (1,2 Ml) et des volailles. Bras droit d’Elise depuis près de deux ans pour la gestion du troupeau des 120 vaches Prim’Holstein, Corentin a contracté le virus des concours chez ses maîtres d’apprentissage : le Gaec de la Pierre Blanche et le Gaec des Fontaines, deux participants réguliers aux comices et aux concours de la race.
Au sein de l’exploitation, Corentin réussit non seulement à vivre sa passion, mais aussi à en transmettre une part à ses employeurs : les concours deviennent une belle aventure collective. « Pourtant, au début, David était un peu réticent : il n’en voyait pas trop l’intérêt », retrace Elise, « et moi, je ne pensais pas que mes vaches pouvaient y aller ».

Une initiation l’an dernier

Le concours départemental Prim’Holstein 2018 leur démontre le contraire. Deux vaches de l’exploitation, préparées et menées par Corentin, sont présentées, et elles obtiennent une 5e place de section et un 2e prix de section. « Pour cette 2e place, nous étions entre deux références, Alain Migot et Nicolas Martin », commente Corentin, fier de cette performance. Et il n’est pas le seul : « C’était la première fois que mes vaches sortaient. Et quand je les ai vues sur le ring, j’ai été impressionnée. J’ai trouvé cela très valorisant ».
Cette première approche donne envie à Elise de s’essayer à la présentation d’une des trois vaches de l’exploitation, participant au dernier Comice de Guémené. Là, elle découvre toutes les subtilités de l’exercice : «  Il faut marcher doucement, être attentif à sa vache et aux autres animaux, lui garder la tête haute, en même temps regarder le juge… Corentin m’avait bien appris à la maison, mais sur le ring, c’est beaucoup de stress ! ».
Pour le concours départemental de décembre prochain, Elise laissera à Corentin le soin de présenter la seule vache de l’exploitation qui participe cette année : « C’est normal, c’est à lui que revient ce plaisir ».  Corentin, lui, n’oublie pas de souligner qu’il a reçu l’aide de Nicolas Martin, du Gaec du Moulin de Tréfoux, pour faire son choix : « On n’a pas trouvé d’autre vache qui « flashe ». Je préfère n’en emmener qu’une, mais une vraiment bien ».

Une vache grande et productive

Celle qui a éclipsé toutes les autres, dans le troupeau du Gaec du Pré Rougerand, c’est Mahara, qui démarre fort sa 2e lactation : « Elle a vêlé il y a deux mois, elle est déjà à 45 kg par jour », constate Elise. De grand gabarit, avec une excellente mamelle, de bonnes attaches et un bon ligament, des pattes solides, Mahara est conduite comme toutes les autres vaches du troupeau, « avec une petite friandise de temps en temps », confesse Corentin.
Mahara est la vache qui avait fait 2e de sa section l’an dernier. Docile, très bien dressée, elle marche déjà comme une pro des rings. Elle arrivera avec Corentin la veille du concours à Derval, et son meneur ne la lâchera pas d’une semelle avant son passage. « Cela fait plusieurs années que je reste dormir sur place, pour l’ambiance, pour l’aide des collègues. Sur le ring, on est en compétition, mais en dehors, on est amis ». Elise, David et leurs filles, seront sur le bord de la piste pour encourager Mahara et Corentin : « C’est une fierté pour notre élevage ».



Nb : Elise Lorant raconte son quotidien sur la page Facebook du Gaec : à suivre ici.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Guerre Ukrainienne : Christiane Lambert
Répondez à l'enquêteEmployeurs de Main d'Oeuvre
Étude-enquête sur la stratégie RH
Les unes de la LAA
LAA du 26/05/22LAA du 20/05/22LAA du 13/05/22LAA du 06/05/22LAA du 29/04/22LAA du 22/04/22LAA du 15/04/22LAA du 08/04/22LAA du 01/04/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08