ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Agri44
Accueil > Actualités

Oléagineux : une inflation ambivalente

Marie Hilary
Le 21/05/2021 à 15:48 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Oléagineux : une inflation ambivalente

Marchés : Les cours du colza et du tournesol continuent de grimper, quelles conséquences pour les producteurs d’oléagineux en Loire-Atlantique ?

L’augmentation  du  cours  du soja entraîne avec lui le cours du colza. Une bonne nouvelle a  priori  pour  les  producteurs d’oléagineux.  « En 2020, nous navions pas anticipé une telle hausse,  explique  Guy  Papion, responsable Grandes cultures à la FNSEA 44. Nous avons eu tendance à vendre rapidement, dès le début de la hausse à lau- tomne.  » 
Mais  les  cours  ont continué  de  grimper,  et  aujourd’hui  la   récolte  2020  de colza se vend 580 €/t contre environ 400 €/t en novembre dernier. Et la prochaine campagne s’annonce prometteuse : la récolte 2021 se vend déjà  entre 530 et 550 €/t. « Le tournesol réappart un peu dans les assolements de ce printemps », constate Guy Papion. La hausse de la demande en huiles végétales fait grimper son cours et remet au goût du jour cette culture à la mauvaise réputation.
Bien que ses rendements soient moins élevés que ceux du colza, sa  gestion agronomique est plus souple et souffre moins de la pression exercée par les insectes. La culture est éligible au bonus GES, ce qui permet de valoriser son prix. « Bien que fluctuantcbonuesévalué en moyenne à une trentaine deuros la tonne, soit près de 90 à 100 à l’hectare », indique Guy Papion. Une bonne manière de rentabiliser sa production !

Une marge brute incertaine

Malgré   ces   cours   encourageants, Guy Papion reste prudent : « Le gel et la sécheresse de ce printemps risquent de limite le rendement d colza en France ». En dépit d’une forte capacité de compensation  de  la  culture,  les  aléas climatiques  pourraient  avoir une conséquence négative sur les rendements 2021. « Elle reste toute de même li- mitée chez nous par rapport à dautres régions» Si l’accroissement du prix des oléagineux est bénéfique dans un premier temps, gare au retour de bâton. « Un prix trop élevé risque de faire chuter la demande », explique Anne Huitorel,   responsable des   marchés   chez   Terrena. Sa demande a d’ailleurs dimi- nué en raison de la fermeture des restaurants avec  la crise de la Covid-19.

D’une   manière   générale,   le prix  des  matières  premières flambe : les   engrais   organiques azotés, l’acier et le pétrole sont en plein boom. La profession s’attend à un deu- xième semestre quelque peu « chahuté ». « Laugmentation des matières premières a déjà   fait   grimper   nos   charges d’environ   20%  par rapport à  lanné dernièr »,  précise Guy Papion. L’agriculteur estime que d’ici la rentrée pro- chaine, les charges vont s’ac- croître  de  10  %  supplémen- taires. Ce retour de l’inflation n’augure rien de bon !

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Récolte du maïs fourrage

Les unes de la LAA
LAA du 22/10/21LAA du 15/10/21LAA du 08/10/21LAA du 01/10/21LAA du 24/09/21LAA du 17/09/21LAA du 10/09/21LAA du 03/09/21LAA du 27/08/21
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
www.alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08