Agri44
Accueil > Actualités

Pays de la Loire - Pousse de l’herbe 2019 : un bilan mitigé

Loire Atlantique Agricole // 02 51 36 82 04
Le 03/01/2020 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Pays de la Loire - Pousse de l’herbe 2019 : un bilan mitigé

Le long épisode chaud et sec observé de la fin juin à la mi-septembre a engendré un arrêt quasi complet de la pousse de l’herbe. En zone Sud, l’arrêt de croissance estival étant « normal », l’impact a été moindre par rapport à la zone Nord qui bénéficie, en principe, d’une pousse à cette période. Dans tous les cas, cependant, le retour des pousses d’automne a été retardé.

Printemps : des croissances légèrement déficitaires mais un bon niveau de valorisation
Dans l’ensemble, les croissances mesurées au sein du réseau ont été légèrement en dessous des croissances normales, le seul événement à noter étant un départ en croissance plus précoce que d’habitude. Cependant, les conditions plutôt clémentes du printemps 2019 ont permis de bien valoriser l’herbe produite, que ce soit par le pâturage ou par la fauche. L’explication de ce déficit est, entre autres, lié à des « retards de repousse » observés suite à des exploitations intensives (<5 cm) et/ou aux épisodes venteux. Le déficit de pousse est en moyenne de 700 kg MS/ha sur le printemps mais contrairement à 2018, les niveaux de valorisation (herbe ingérée au pâturage + herbe fauchée) sont tout à fait normaux.

Une sécheresse longue et intense cet été et en début d’automne
L’épisode le plus marquant sur la pousse de l’herbe de cette année a été incontestablement l’épisode chaud et sec de cet été. En effet, mis à part un léger épisode pluvieux (40 à 50 mm sur les deux premières décades d’août), il est tombé moins de 10 mm par décade, du 20 juin au 20 septembre. En parallèle, les températures ont été particulièrement élevées, notamment avec deux épisodes caniculaires fin juin et fin juillet.
La conséquence de ces épisodes a bien entendu été un arrêt pratiquement total de la croissance de l’herbe sur une période de deux mois.

Un automne tardif et difficile à exploiter
Le prolongement de l’été a également beaucoup retardé la reprise de croissance à l’automne. Cependant, à partir de la dernière décade d’octobre, les pousses sont revenues normales pour la période.
Cependant, même si les pousses sont été satisfaisantes en fin de saison, leur valorisation par le pâturage a été rendue difficile, voire impossible, du fait de l’abondance des précipitations sur octobre-novembre.

Peu de créneaux pour les semis de prairies
Les semis ont été particulièrement délicats. L’alternance entre les conditions sèches de l’été et humides de l’automne n’aura laissé que peu de créneaux favorables aux implantations de prairies. La possibilité de les implanter sous couvert d’association céréale/protéagineux s’est elle aussi réduite en raison des fortes précipitations de novembre, bien qu’en temps normal ce soit la technique à privilégier pour un semis courant octobre.

Une productivité annuelle plus ou moins déficitaire
Au bilan de l’année, 2019 est une année à productivité plutôt faible, bien que selon les zones climatiques les déficits enregistrés ne soient pas homogènes. Ainsi, les exploitations de la zone Sud ont été moins impactées (-1 t MS) que les exploitations des zones Nord et intermédiaires où le déficit est pratiquement double (- 1,8 à 2 t MS). L’impact est à nuancer selon les exploitations. En effet, les pratiques visant à ménager les prairies (maîtrise des hauteurs de sortie, adaptation du chargement à la croissance de l’herbe) ont été particulièrement payantes car le pic de production a été plus intense en mai et le décrochage moins abrupt fin juin.

Des récoltes de qualité tout au long de l’année
Contrairement à l’année dernière, les conditions hydriques, de lumière et de températures ont été propices à la production d’herbe de qualité. Et outre une captation efficace d’azote notamment, le démarrage précoce de la végétation a permis de réaliser les premières récoltes (notamment des dérobés) à des stades relativement précoces, ce qui s’est traduit, dans une grande majorité de cas, à la constitution de stocks de qualité. Les foins réalisés en deuxième cycle ont pu être faits assez tôt et dans l’ensemble ont bénéficié de conditions de séchage optimales.
Le seul bémol à noter sur la qualité de l’herbe récoltée concerne les derniers cycles où les conditions de séchage ont été catastrophiques et où la qualité des fourrages produits n’a globalement pas été au rendez-vous. Pour nuancer ces propos, il s’agissait pour la plupart de faibles volumes, donc l’impact sur les exploitations a été moindre.

Dernières interventions avant le repos hivernal
Dans l’ensemble, les animaux à forts besoins sont rentrés. Cependant, certaines parcelles avec de l’herbe résiduelle peuvent (et doivent) être pâturées avec des génisses ou des vaches taries pour, d’une part, économiser des stocks et de la paille et, d’autre part, limiter l’accumulation de résidus pendant l’hiver, qui peuvent compromettre la reprise de végétation en sortie d’hiver. Soyez tout de même vigilant(e) à ne pas trop raser ces parcelles (6-7 cm) pour favoriser la reprise l’an prochain.
Il est encore possible, jusqu’au 15 décembre et à partir du 15 janvier, d’apporter du fumier marné ou du compost (type I). Privilégiez ces apports sur les prairies de fauche qui ont moins bénéficié de restitutions au pâturage. Un passage de herse émousseuse/ébouseuse en entrée ou en sortie d’hiver sur les prairies installées peut s’envisager pour étaler la matière organique et arracher les mousses ou autres plantules de mauvaises herbes.

En prévision de 2020…
Si vos implantations n’ont pas été faites ou si elles ont échoué, soyez prêt(e) à intervenir le plus tôt possible en sortie d’hiver, dès février, que ce soit pour une implantation complète ou du sursemis.
Anticipez également la mise à l’herbe, si la portance le permet bien sûr. L’hiver étant une période privilégiée à la conception (découpage de parcelles) et à l’aménagement des prairies pâturées (clôtures, chemins, réseaux d’eau), profitez-en pour améliorer votre système pour être plus efficace au printemps prochain.

Action partenariale chambres d’agriculture Pays de la Loire – Seenovia
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

AG FNSEA44 2020

Les unes de la LAA
LAA du 21/02/20LAA du 14/02/20LAA du 07/02/20LAA du 31/01/20LAA du 24/01/20LAA du 17/01/20LAA du 10/01/20LAA du 03/01/20LAA du 20/12/19
11°
Dimanche
23/02/2020
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE

La question de la semaine

La situation climatique vous inquiète-t-elle ?

Vous avez déjà répondu à cette question.
Une nouvelle question la semaine prochaine.
Merci
Loire Atlantique Agricole

Loire-Atlantique Agricole

DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08