Agri44
Accueil > Actualités

Vigneron naturellement

INFAGRI85 // 02 51 36 82 04
Le 11/04/2022 à 08:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Vigneron naturellement

Edouard Massart est propriétaire du Jardin d’Edouard, domaine viticole de 15 hectares à Château-Thébaud. Il fait partie des ambassadeurs du muscadet Juste®. 

Faire du bourgogne sans le prix d’un bourgogne. Telle est l’ambition d’Edouard Massart, vigneron à Château-Thébaud. Après une première vie en tant qu’ingénieur dans le domaine de l’automobile, Edouard Massart décide de se consacrer à sa passion pour le vin en 2010. Il reprend en 2013 le domaine Clair Moreau qui deviendra le Jardin d’Edouard. « Sur les 35 ha initiaux, j’ai décidé d’en garder 15 dont 13 sont exploités en agriculture biologique. Et le reste en transition », présente le vigneron. La majorité de sa production concerne le muscadet. « J’ai une grande influence bourguignonne dans mes vins. Et je recherche avant tout à associer terroir et vin. Le plus gros de mon travail se situe dans les vignes. Et je laisse la transformation se faire de la manière la plus naturelle possible, en intervenant au minimum. » 

Des vins de garde
Contrairement à la tendance qui est au vin jeune pour le muscadet, Edouard Massart a décidé de faire des vins plus en « souplesse et en rondeur ». Pour cela, il n’hésite pas à allonger la durée d’élevage. « Pour un muscadet sur lie classique, on compte 7 mois. A cet âge, mes vins sont encore trop jeunes, ils ont besoin d’un an d’élevage supplémentaire. » 
Chaque cuvée a aussi été associée à un sol bien particulier. Ainsi, le Jardin d’Edouard ambitionne de proposer des vins « qui reflètent le caractère de notre terroir et qui puissent être partagés à de nombreuses occasions autour d’une table ». Ainsi la gamme de muscadet est très élargie, allant du vin de table à des vins gastronomiques. On y trouve aussi bien « des vins classiques qu’on boit traditionnellement avec des fruits de mer » que des « crues très gastronomiques ». Cette diversité de gamme explique alors le pluralisme de la clientèle : des particuliers, des restaurateurs mais aussi des clients à l’export. « La Californie et le Canada achètent beaucoup de mes vins haut-de-gamme. »

Accompagner la nature
Au niveau de ses pratiques agricoles, le vigneron cherche constamment à innover et à remettre la nature au centre de l’agroécosystème. « Nous avons débuté l’éco-pâturage il y a trois ans avec une dizaine de brebis afin d’entretenir nos sols tout en diminuant le nombre de passages avec le tracteur. » Car qui dit bio dit davantage de mécanisation. « L’idée c’est de laisser de plus en plus de place à la nature, de l’accompagner plutôt que de la contrôler. » Pour l’instant, Edouard Massart loue neuf brebis et en possède trois. A terme, il souhaiterait posséder un cheptel d’une dizaine d’animaux. 
Pour activer la vie microbienne des sols, le vigneron veille à les couvrir au maximum notamment via le semis d’engrais vert qui favorise les apports d’azote et de nutriments.
Enfin, toujours dans l’optique de réduire ces interventions dans la parcelle, Edouard Massart a planté il y a deux ans un cépage blanc résistant, le floréal. « Cette initiative nous a permis de réduire de 90 % nos traitements phytosanitaires. » Première récolte prévue cette année. « Reste à savoir ce que le mélange cépage et terroir nous réserve ! »

20 hectolitres pour Juste®
Administrateur aux vignerons indépendants nantais, Edouard Massart a accueilli avec intérêt la démarche Juste®. « C’est une bonne façon de sensibiliser sur la rémunération des producteurs tout en redorant l’image du muscadet. Car contrairement aux autres vins de Loire, le muscadet reste bien moins valorisé et pâtit encore d’une image de vin bas de gamme. » Pour la première cuvée, le vigneron met à disposition 20 hectolitres. « Notre ambition pour Juste® est de faire un vin dont la saveur finale soit supérieure à la somme des vins pris individuellement. »

Marie Hilary
 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Websérie Ferme Laitière Bas Carbone
Répondez à l'enquêteEmployeurs de Main d'Oeuvre
Étude-enquête sur la stratégie RH
Les unes de la LAA
LAA du 01/07/22LAA du 24/06/22LAA du 17/06/22LAA du 10/06/22LAA du 03/06/22LAA du 26/05/22LAA du 20/05/22LAA du 13/05/22LAA du 06/05/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2022
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08