Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - Prévenir les feux de récolte

Estelle Bescond, Journaliste LAA // 06.45.70.36.68
Le 08/06/2020 à 08:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - Prévenir les feux de récolte
©Sdis44-CAD

Sensibiliser les agriculteurs à la prévention des feux de récolte et développer une coopération entre les exploitants et les sapeurs-pompiers : c’est l’objectif du Service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique (Sdis 44) qui a fait face à de nombreux départs de feux en 2019.

« Pendant la période de battage, avec la chaleur et parfois le vent soutenu, les feux peuvent partir très vite. » L’été dernier, les sapeurs pompiers de Loire-Atlantique sont intervenus à de nombreuses reprises pour des départs de feux de récolte. « 2019 a été une année plutôt inédite pour nous, souligne le commandant Mahé, adjoint au chef du groupement Nord. Le nombre de pompiers mobilisés par jour a été important dans certains cas et, on le sait, les conditions météorologiques qui étaient jugées exceptionnelles deviendront sûrement la norme. Alors, avec la mise en place de mesures de prévention par les agriculteurs, on pourrait peut-être limiter cela dans les années à venir. »

A titre d’exemple, au mois de juillet, il y a eu douze feux sur au moins 10 ha, comme ce 11 juillet à Blain où un feu de récolte sur pied s’est déclaré en fin d’après-midi sur 20 ha : les sapeurs pompiers ont dû protéger quatre points dits sensibles (trois habitations et un bâtiment agricole). Le 8 juillet, neuf départs de feux ont nécessité la mobilisation de 123 sapeurs pompiers. Le 16 juillet, ce sont onze départs de feux pour 132 sapeurs pompiers mobilisés. « Pour les agriculteurs, ça représente aussi une réelle perte. C’est dommage de travailler pendant des mois pour voir une partie de sa récolte mise à mal à cause d’un feu. Nos agriculteurs pompiers volontaires sont les premiers à le dire : œon ne pense pas trop à tout cela” »

Cette année, pour sensibiliser les agriculteurs avant les premières récoltes d’orges d’hiver et ainsi développer sur le long terme une coopération entre pompiers et exploitants face à ces situations, le Sdis 44 a souhaité rappeler quelques conseils en soulignant l’importance, avant tout, « de trouver le juste équilibre pour ne pas qu’ils se mettent en danger lors d’une action rapide pour limiter la propagation de l’incendie ».

Avant la récolte

  • Se munir d’un téléphone et d’un extincteur

« L’extincteur n’éteindra pas un feu de blé mais il pourra servir en cas d’un départ de feu sur une machine pour éviter que ça s’embrase », précise le capitaine Franck Delamarre, chef du bureau des opérations du groupement Nord.

  • Vérifier les machines

« Je suppose que c’est un fait coutumier mais il est nécessaire de bien entretenir sa machine et de la contrôler. Avant d’entamer le chantier, les agriculteurs peuvent aussi vérifier qu’il n’y ait pas d’objets métalliques ou rocheux dans leur parcelle. On est bien conscient que dans la réalité, c’est peut-être compliqué pour eux de prendre le temps de le faire mais la plupart des feux sont causés par des étincelles dues à un choc entre la machine et une pierre ou un matériau ferreux. »

  • Avoir une tonne à lisier à proximité

« L’idéal est qu’elle soit déjà attelée à un tracteur pour perdre le moins de temps possible. Ce système permet de faire une barrière mais il faut bien respecter les mesures de sécurité, comme ne pas avancer dans l’axe direct du feu. »

  • Avoir un déchaumeur ou une herse à proximité

« Cela permet de gratter la terre et de créer ce que l’on appelle une œpart du feu” qui évite que le feu ne se propage. Le mieux est d’avoir ce matériel à disposition sur place ou à la ferme avec un accès rapide. » Par exemple, le 23 juillet 2019 à Guéméné-Penfao, une charrue et une tonne à lisier ont permis de créer la part du feu et ainsi protéger la forêt à proximité.

Pendant la récolte

  • Privilégier la fin de journée

« Le métier d’agriculteur est lié à la météo. Pour les récoltes, il est préférable de les faire en fin de journée, à partir de 18h. Le temps sera moins chaud et nous, nous pourrons mobiliser davantage de pompiers volontaires si nécessaire. »

  • Prendre en compte le sens du vent

« L’idéal est de faire une première coupe à la moitié du champ afin de créer une barrière naturelle et de démarrer par le haut du champ. Si ce n’est pas possible, on conseille de commencer à la limite de la parcelle mais à l’opposé du sens du vent. Cela évitera les feux d’une très grande importance, s’étendant sur plusieurs hectares et mobilisant de nombreux sapeurs-pompiers. »

  • Préserver les accès et accueillir les pompiers

« Bien penser à ne laisser aucun engin dans le chemin s’il n’y a qu’une entrée. Nous pourrons ainsi intervenir plus rapidement. Les agriculteurs connaissent parfaitement leurs champs mais les pompiers beaucoup moins ! Alors il est important d’être précis dans la description de l’accès à la parcelle et de nous attendre à l’entrée pour éviter que l’on se rende à la ferme ou que l’on cherche un accès pendant plusieurs minutes. »

  • Décrire précisément la situation

« Avant l’intervention, il faut que l’on ait le maximum d’informations possible. Ce n’est pas toujours simple pour les agriculteurs car c’est un moment de stress. Mais il est important d’indiquer le nombre d’hectares concerné, le type de culture, s’il y a des habitations ou des bâtiments autour à protéger, si l’accès au champ est difficile, s’il y a du matériel à disposition type déchaumeur ou herse, s’il y a un point d’eau aménagé d’un volume d’au moins 120 m3 dans lequel on pourra pomper l’eau… Notre délai d’intervention peut être long alors plus on aura d’informations précises, plus on gagnera du temps une fois sur place », insiste Cyril Rombi, chef de groupe au sein du bureau des opérations.

Devenir pompier volontaire

« Notre plus grosse difficulté est la disponibilité en journée des pompiers volontaires. Les agriculteurs ont cet avantage de pouvoir se rendre disponibles en journée mais aussi d’être manuels et d’avoir une très bonne connaissance de leur secteur. Nous serions heureux d’en accueillir davantage parmi nos membres », indique le capitaine Franck Delamarre.
Pour rejoindre les sapeurs-pompiers, contactez le bureau du Volontariat : volontariat@sdis44.fr.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Une récolte du maïs mi-août ?

Les unes de la LAA
LAA du 07/08/20LAA du 31/07/20LAA du 24/07/20LAA du 17/07/20LAA du 10/07/20LAA du 03/07/20LAA du 26/06/20LAA du 19/06/20LAA du 12/06/20
17°
Samedi
08/08/2020
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08

Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, dans votre terminal, sous réserve de vos choix

Paramétrer