Agri44
Accueil > Actualités

Peace & Food : « je veux apporter de la nuance »

Le 03/05/2023 à 15:55 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Peace & Food : « je veux apporter de la nuance »
© agri72

L’Agri-youtubeurre sarthois Étienne Fourmont a sorti un livre Peace & Food. Le point sur la genèse de ce livre éclairant qui déconstruit les idées reçues sur l’agriculture.

Comment est née l’idée de ce livre ?

Étienne Fourmont : Fin 2021, j’ai été contacté par l’éditeur qui m’avait remarqué sur les réseaux sociaux. Je n’ai pas donné suite immédiatement car je ne me voyais pas écrire un livre. Je savais rédiger mais sur des formats courts et sur des supports digitaux. Ils m’ont relancé en m’assurant un soutien d’une autrice.
 

Comment s’est déroulé le processus de rédaction ? 

Pendant six mois, on a échangé en visio tous les quinze jours pendant deux ou trois heures. Étant citadine, l’autrice était très curieuse de découvrir le fonctionnement de l’agriculture. Avec l’éditrice, elle est venue à la ferme et le courant est très bien passé ! J’adore montrer et surtout expliquer mon travail.

 

Peace & Food, voilà une expression qui vous était déjà familière…

Oui, il est en rapport avec ce qui m’est arrivé voici trois ans lorsque des antispécistes avaient tagué sur le mur du silo : « 2020 Abolition ». Cinq mois plus tard, le collectif Les Z’Hom-nivores qui défend le bien-manger français avait couvert le message en réalisant une fresque bienveillante avec ce message : « Peace & Food ». C’est un des sujets du livre : manger ce que vous voulez mais n’en faites pas un sujet de conflit avec ceux qui ne s’alimentent pas comme vous. Il s’agit d’abord pour tous de savoir comment on produit la nourriture.

 

Vous n’avez pas choisi un angle précis. Pour quelle raison ? 

On a voulu balayer large. Les sujets d’actualité avec les phytos, les pesticides, le bien-être animal… Mais aussi des thèmes plus pratiques: installations, revenus, temps de travail… C’est ma vision. Pas celle de tous les agriculteurs. Mais on est au moins tous d’accord pour dire qu’il y a beaucoup de préjugés à casser sur notre métier. On veut toucher tous les publics même si sur les réseaux sociaux, je suis suivi par des gens qui ne sont pas du milieu.

 

Quel est « le » cliché que vous souhaitiez absolument déconstruire ?

Que nous ne sommes pas libres de faire notre travail comme on veut. Chacun a le droit d'acheter tel phyto ou telle semence et nous ne sommes pas soumis aux grandes firmes de l’agro-industrie, des labos, de Monsanto… On fait de l’élevage car on aime les animaux. Meilleure est leur condition de vie, meilleures sont nos conditions de travail. J’ai entendu et lu tellement d’énormités… Je suis conscient qu’une minorité bosse mal, mais comme dans toute profession. Sauf que nous travaillons avec du vivant, donc de l’émotionnel et cela touche forcément davantage les gens qu’un garagiste qui répare mal leur bagnole.

 

Pensez-vous que ceux qui s’opposent sont réconciliables ? Que ce genre d’ouvrage peut au moins les rapprocher ?

Ce serait une mini-victoire d’atténuer un peu les clivages. Je parle plutôt à la majorité silencieuse, les gens qui ne nous connaissent pas beaucoup et qui ont besoin de repères. On sort des chiffres, nos propos sont étayés par des études… J’ai fait ce livre pour apporter des nuances. Mais ceux qui nous traitent de pollueurs ou même d’assassins ne changeront pas d’avis.

 

Toujours à fond dans les vidéos ?

Oui même si j’ai levé un peu le pied, passant de quatre à deux par mois en moyenne. Cela marche toujours bien sur Youtube (106 000 abonnés) et Twitter (31 000 abonnés). Un peu moins sur Instagram. C’est un peu logique car mon compte est pour l’instant fermé ! Je ne respecterais pas les règles de la communauté… Et je ne sais pas en quel honneur. Mais j’ai de plus en plus de partenariats pour les vidéos.

 

Un petit mot sur vos prochains projets ?

Après l’administratif, place aux travaux avec la rallonge du bâtiment, l’aménagement des veaux puis un grand nettoyage… C’est aussi et surtout cela la vie d’un agriculteur. On touche à tous les corps de métier.

Propos recueillis par Rodolphe Tréhet - Agri72

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08