Agri44
Accueil > Actualités

Filière Viande - Transformer et vendre sa viande en direct : le défi de l’organisation et de l’optimisation

Le 05/05/2024 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Filière Viande - Transformer et vendre sa viande en direct : le défi de l’organisation et de l’optimisation
@CAPDL

La question du travail est déterminante en circuits courts.

Une enquête auprès de 26 fermes valorisant en moyenne 21 tonnes de viande bovine et/ou porcine par an en circuits courts apporte des éclairages en filière viande*.

La majorité (23 sur 26) réalise elle-même la découpe et la transformation de leur viande : elles y consacrent 37 % du temps de travail (voir graphique). Pour répondre à l’évolution de la demande, les gammes se sont beaucoup diversifiées : « Il y a 10 ans, la viande, les saucisses constituaient la majorité de mon étal. Aujourd’hui, les produits traiteurs ont pris le dessus. » explique un producteur enquêté. Avec des conséquences directes sur le temps de travail : 7,7 min en moyenne pour découper et transformer 1 kg carcasse dans les ateliers avec des gammes larges ; 3,9 min/kg carcasse dans ceux avec des gammes restreintes.

Ces ateliers recourent à de la main d’œuvre salariée, notamment des bouchers ou des charcutiers. Ceci peut compliquer le management des équipes si les producteurs ne maîtrisent pas suffisamment les technologies de transformation. Plusieurs expriment d’ailleurs le besoin de mieux se former, d’une part pour faciliter la supervision de leurs salariés mais aussi pour maîtriser les choix de procédés et de recettes.

La productivité du travail à la commercialisation est extrêmement variable d’un atelier à l’autre. La proximité ou non de bassins de consommation, la diversité des stratégies de distribution (type et nombre de circuits de vente), le niveau de chiffre d’affaires réalisé par circuit impactent le temps passé à la vente. Dans les ateliers spécialisés, des temps de commercialisation de l’ordre de 5 h 30 par porc et 24 h par bovin ont été observés. Ramené au kg carcasse, ces temps de vente sont plus élevés dans les ateliers multi-espèces.

En circuits courts, la capacité à faire face à cette charge de travail est déterminante, tant sur le plan humain, qu’économique. La main d’œuvre (salariés et exploitant) représente 25 % des charges des ateliers enquêtés, en rémunérant chaque heure travaillée par les producteurs sur la base du Smic**. L’équilibre du système passe par des prix de vente rémunérateurs et une organisation optimisée en transformation et à la vente. Défi économique relevé ou proche de l’être dans ¾ des exploitations enquêtées… au prix de semaine souvent bien remplie pour les exploitants.

Emmanuelle SOUDAY

Chambre d’agriculture Pays de la Loire

*Projet Victor (Viandes en circuits courts) réalisé avec la contribution financière du Compte d’affectation spéciale « développement agricole et rural » du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. https://idele.fr/victor/

**Hypothèse correspondant au minimum nécessaire pour permettre un remplacement à l’heure près de la main d’œuvre associé par de la main d’œuvre salariée. Pour 45h/semaine, cela correspond donc à une rémunération de 1,3 Smic environ.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière Cniel - Mai 2024
Les unes de la LAA
LAA du 14/06/24LAA du 07/06/24LAA du 31/05/24LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08