Agri44
Accueil > Actualités

Un épisode de gel sans précédent

Marie Hilary
Le 16/04/2021 à 11:10 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Un épisode de gel sans précédent
Claire Puertas

Depuis dix jours, les viticulteurs et arboriculteurs de Loire-Atlantique, particulièrement éprouvés par le gel, composent pour sauver leurs récoltes de l’année.

La vague de froid qui touche la France depuis dix jours est sans précédent. « On estime que plusieurs centaines de milliers d’hectares de vignes, d’arboriculture et de grandes cultures ont été impactés », a souligné Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, le 9 avril, en visite dans un vignoble de Parçay-Meslay, près de Tours (37).

Un gel très dévastateur dans les vignes et les vergers

« L’épisode de gel actuel touche l’ensemble du vignoble nantais », expose Carmen Suteau, présidente du syndicat des vignerons indépendants. Elle s’est rendue lundi dernier avec la chambre d’agriculture et le conseil régional sur le domaine de l’Epinay à Clisson pour constater les dégâts causés (lire en page 15).  « Des zones qui n’avaient jamais gelées auparavant sont atteintes. » Florent Banctel, conseiller viticole à la chambre d’agriculture, s’inquiète :  « D’après les premières observations, 50 à 100 % du vignoble est touché, avec une intensité variable selon les zones. » La récurrence des épisodes de gel est particulièrement préoccupante.  « Quatre années sur six, c’est du jamais vu ! », s’exclame Carmen Suteau.

Un bourgeon entièrement gelé.

L’arboriculture aussi a subi de plein fouet la vague de froid.  « Les dégâts représentent 5 à 30 % sur certaines parcelles, peut-être jusqu’à 70 % dans d’autres », s’inquiète Gaëtan Luzet, arboriculteur à Loireauxence et secrétaire général adjoint FNSEA 44. Et ces dégâts s’annoncent pires qu’en 2017. 
« Les poires ont été les premières à souffrir du gel. Les pommes, plus robustes, ont été davantage épargnées. » Pour l’instant, impossible d’évaluer le nombre de fleurs gelées. L’incertitude sur la récolte à venir est complète.

Dans une moindre mesure, les grandes cultures ont essuyé leur lot de gel.  « Pour les cultures, il est trop tôt encore pour se prononcer. En ce moment, le colza est à risque puisqu’il est en floraison, pour le blé cela dépend également des stades », explique Guy Papion, responsable grandes cultures à la FNSEA 44. Les céréales avancées, comme les orges, sont aussi à risque. Mais la répétition des épisodes de gelées reste inquiétante.  « Plus les gelées sont tardives, et plus elles peuvent impacter les récoltes de céréales et de maïs. » Pour les fourrages et la pousse de l’herbe,  « il peut y avoir un impact. La profession restera en alerte », souligne Mickaël Trichet, président de la FNSEA 44.

Des solutions antigel insuffisantes

La gelée de lundi matin a été si forte que les moyens de lutte classiques (bougies, éoliennes, brûleurs), utilisés en viticulture, n’ont pas suffi.  « De toute façon, ces solutions ne sont pas adaptées à des épisodes si longs », précise Carmen Suteau. En effet, faire brûler 400 bougies par hectare tous les soirs pendant dix jours n'est pas viable.

Ni les brûlis, ni les éoliennes n'auront permis de lutter contre le gel de lundi matin

L’irrégularité des dernières récoltes met en péril la rémunération des viticulteurs ainsi que le marché nantais. Autre problème : l’assurance récolte s’annonce insuffisante pour couvrir les dégâts ! Elle se base sur la moyenne des rendements des cinq dernières années, en retirant la meilleure récolte et la moins bonne. « Avec la diminution des rendements, les 25 % de franchises qui s’appliquent auront peu de valeur. »  L’enjeu est de réussir à instaurer des solutions performantes et collectives pour protéger l’ensemble du vignoble. « Une réorientation du PCE végétal serait judicieuse pour mettre la priorité sur la lutte antigel et centraliser les aides là-dessus. »

Pour l’arboriculture, même combat. Le brûlis a permis de sauver une partie des vergers en basse altitude. La lutte par aspersion est efficace mais demande des quantités d’eau importantes. « C’est autant d’eau qu’on n’aura pas cet été pour l’irrigation, à moins que l’administration assouplisse les quantités d’eau qu’il est possible de pomper. » Face au dérèglement climatique actuel,  « il est nécessaire d’instaurer une réflexion globale sur les méthodes d’antigel ».

Pour l’heure, la profession s’inquiète de la récolte à venir malgré un déplafonnement des aides prévues par l’État mais qui restent floues.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Action des producteurs d'oeufs

Les unes de la LAA
LAA du 16/04/21LAA du 09/04/21LAA du 02/04/21LAA du 26/03/21LAA du 19/03/21LAA du 12/03/21LAA du 05/03/21LAA du 26/02/21LAA du 19/02/21
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
QUESTIONNAIRE OFFRES D'EMPLOIS
SAISONNIERS 2021
17°
Mardi
20/04/2021
NANTES
Météo
ABBARETZ
AIGREFEUILLE SUR MAINE
ANCENIS
ANETZ
ARTHON EN RETZ
ASSERAC
AVESSAC
BARBECHAT
BASSE GOULAINE
BASSE INDRE
BATZ SUR MER
BELLIGNE
BESNE
BLAIN
BONNOEUVRE
BOUAYE
BOUEE
BOUGUENAIS
BOURGNEUF EN RETZ
BOUSSAY
BOUVRON
BRAINS
CAMPBON
CARQUEFOU
CASSON
CHATEAUBRIANT
CHAUVE
CHEIX EN RETZ
CHEMERE
CLIS
CLISSON
CONQUEREUIL
CORDEMAIS
CORSEPT
COUERON
COUFFE
CROSSAC
DERVAL
DONGES
DREFFEAC
ERBRAY
FAY DE BRETAGNE
FEGREAC
FERCE
FRESNAY EN RETZ
FROSSAY
GETIGNE
GORGES
GRAND AUVERNE
GUEMENE PENFAO
GUENOUVRY
GUENROUET
GUERANDE
HAUTE GOULAINE
HAUTE INDRE
HERBIGNAC
HERIC
INDRET
ISSE
JANS
JOUE SUR ERDRE
JUIGNE DES MOUTIERS
LA BAULE ESCOUBLAC
LA BERNERIE EN RETZ
LA CHABOSSIERE
LA CHAPELLE BASSE MER
LA CHAPELLE DES MARAIS
LA CHAPELLE GLAIN
LA CHAPELLE HEULIN
LA CHAPELLE LAUNAY
LA CHAPELLE SAINT SAUVEUR
LA CHAPELLE SUR ERDRE
LA CHEVALLERAIS
LA CHEVROLIERE
LA GRIGONNAIS
LA HAIE FOUASSIERE
LA LIMOUZINIERE
LA MADELEINE
LA MARNE
LA MEILLERAYE DE BRETAGNE
LA MONTAGNE
LA PAQUELAIS
LA PLAINE SUR MER
LA PLANCHE
LA REGRIPPIERE
LA REMAUDIERE
LA ROCHE BLANCHE
LA ROUXIERE
LA TURBALLE
LAVAU SUR LOIRE
LE CELLIER
LE CLION SUR MER
LE COUDRAY
LE CROISIC
LE GAVRE
LE LANDREAU
LE LOROUX BOTTEREAU
LE PALLET
LE PELLERIN
LE PIN
LE POULIGUEN
LE TEMPLE DE BRETAGNE
LEGE
LES COUETS
LES SORINIERES
LES TOUCHES
LIGNE
LOUISFERT
LUSANGER
MACHECOUL
MAISDON SUR SEVRE
MALVILLE
MARSAC SUR DON
MASSERAC
MAUMUSSON
MAUVES SUR LOIRE
MESANGER
MESQUER
MINDIN
MISSILLAC
MOISDON LA RIVIERE
MONNIERES
MONTBERT
MONTOIR DE BRETAGNE
MONTRELAIS
MOUAIS
MOUZEIL
MOUZILLON
NANTES
NORT SUR ERDRE
NOTRE DAME DE GRACE
NOTRE DAME DES LANDES
NOTRE DAME DES LANGUEURS
NOYAL SUR BRUTZ
NOZAY
ORVAULT
OUDON
PAIMBOEUF
PANNECE
PAULX
PETIT AUVERNE
PETIT MARS
PIERRIC
PIRIAC SUR MER
PLESSE
PONT ROUSSEAU
PONT SAINT MARTIN
PONTCHATEAU
PORNIC
PORNICHET
PORT SAINT PERE
POUILLE LES COTEAUX
PREFAILLES
PRINQUIAU
PUCEUL
QUILLY
QUIMIAC
REMOUILLE
REZE
RIAILLE
ROUANS
ROUGE
RUFFIGNE
SAFFRE
SAILLE
SAINT AIGNAN DE GRANDLIEU
SAINT ANDRE DES EAUX
SAINT AUBIN DES CHATEAUX
SAINT BREVIN L OCEAN
SAINT BREVIN LES PINS
SAINT ETIENNE DE MER
SAINT ETIENNE DE MONTLUC
SAINT FIACRE SUR MAINE
SAINT GEREON
SAINT GILDAS DES BOIS
SAINT GUILLAUME
SAINT HERBLAIN
SAINT HERBLON
SAINT HILAIRE DE CHALEONS
SAINT HILAIRE DE CLISSON
SAINT JEAN DE BOISEAU
SAINT JEAN DE CORCOUE
SAINT JOACHIM
SAINT JULIEN DE CONCELLES
SAINT JULIEN DE VOUVANTES
SAINT LEGER LES VIGNES
SAINT LUMINE DE CLISSON
SAINT LUMINE DE COUTAIS
SAINT LYPHARD
SAINT MALO DE GUERSAC
SAINT MARS DE COUTAIS
SAINT MARS DU DESERT
SAINT MARS LA JAILLE
SAINT MEME LE TENU
SAINT MICHEL CHEF CHEF
SAINT MOLF
SAINT NAZAIRE
SAINT NICOLAS DE REDON
SAINT PERE EN RETZ
SAINT PHILBERT DE GRAND
SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE
SAINT VIAUD
SAINT VINCENT DES LANDES
SAINTE LUCE SUR LOIRE
SAINTE PAZANNE
SAINTE REINE DE BRETAGNE
SAUTRON
SAVENAY
SEVERAC
SION LES MINES
SOUDAN
SOULVACHE
THARON PLAGE
THOUARE SUR LOIRE
TOUVOIS
TRANS SUR ERDRE
TREFFIEUX
TREILLIERES
TRIGNAC
VALLET
VARADES
VAY
VERTOU
VIEILLEVIGNE
VIGNEUX DE BRETAGNE
VILLEPOT
VUE
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08

Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, dans votre terminal, sous réserve de vos choix

Paramétrer