Agri44
Accueil > Actualités

Pâturage - Adapter sa stratégie en fonction de la portance des sols

Le 08/04/2024 à 16:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Pâturage - Adapter sa stratégie en fonction de la portance des sols

Avec la pluie de ces derniers jours, la mise à l’herbe est encore délicate dans certains secteurs. Exemple dans le sud de la Loire-Atlantique, à Paulx.

Cette saison 2023-2024 continue sur sa lancée. Pour beaucoup d’agriculteurs, les semis d’automne sont tombés à l’eau. C’est à présent au tour du pâturage d’être contrarié. Dans le sud du département, à Paulx, des stratégies différentes sont mises en place en fonction de l’état des sols. « Depuis l’automne, l’excès d’eau nous déstabilise ; ça nous perturbe dans ce que l’on sait faire ! », témoigne Denis Audoire, éleveur de vaches laitières au Gaec Paulx de lait. Le retard s’accumule alors que l’herbe est bien avancée. « Il n’y a rien de fait aujourd’hui et on ne va pas pouvoir entrer dans les parcelles tout de suite. Je crois qu’il va falloir attendre encore trois semaines au moins. » 

Les 80 vaches laitières de cette exploitation sont à l’herbe depuis le vendredi 15 mars, soit un décalage de quinze jours par rapport à d’habitude. « Ce n’est pas l’idéal, il faut bien faire attention à la portance des sols. » Les vaches pâturent seulement en journée et dans les parcelles avec la meilleure portance possible. Tous les jours, elles sont mises dans un nouveau paddock (80 ares). Les génisses, quant à elles, restent encore en bâtiment. L’éleveur prend donc dans ses stocks. « On devrait tenir ! Au pire, il nous reste de l’enrubannage ; normalement on n’aura pas besoin d’acheter à l’extérieur. »

En revanche, au Gaec de l’Avenir, dont les terres se situent dans le secteur du bassin-versant du Falleron, ni les vaches ni les génisses sont à l’herbe… « Les parcelles sont gorgées d’eau, la récolte n’est pas possible et on ne sait pas du tout quand on va pouvoir les mettre à l’herbe », affirme Sébastien Thomas. Alors qu’elles devraient toutes être sorties depuis le 15 mars, les vaches sont alimentées comme en hiver. En plus des aliments (soja et céréales), l’éleveur est obligé d’acheter de la paille à l’extérieur. « En plus, on creuse dans nos réserves : céréales, foin, ensilage d’herbe et de maïs. Financièrement, c’est sûr qu’il va y avoir un impact ! Mais c’est encore trop tôt pour l’estimer. » Une fois de plus, chacun espère que la météo change, et vite.

Estelle Bescond
 

Cultures : la prudence est de mise

Dans le secteur géographique de la Coop d’Herbauges, la récolte de céréales pourrait être divisée par deux. Certains ont réussi à semer de l’orge de printemps il y a une quinzaine de jours lorsque la fenêtre météo l’a permis. « Il y a aussi un peu de tournesol mais peu d’agriculteurs ont pris le risque à cause de la complexité qu’on connaît dans le bocage : dégâts de corvidés et ressemis », précise Jocelyn Braud, responsable Santé végétale et Collecte à la coopérative. Du côté des pois de printemps, les semis n’ont pas démarré. « Il n’y a pas péril dans la demeure mais ça serait bien de pouvoir y aller autour du 15 avril. » Mais la tendance, cette année, sera au maïs. « Pour l’instant, il y a de la disponibilité en termes de semence, tous les feux sont au vert. » L’augmentation de la sole pourrait impliquer davantage de maïs grain. « Tout dépendra du niveau de productivité du maïs. On ne peut rien prédire. Pour le séchage, l’organisation sera mise en place quand on aura plus de visibilité sur la surface réelle et sur l’état de la culture. La grande crainte, c’est que l’on connaisse une période de sécheresse. »

Dans les parcelles de blé et de colza, la vigilance est de mise : « il faut surveiller la montée de la septoriose. Il peut y avoir une montée de maladie importante avec le changement de températures annoncé. Si c’est possible, il serait bien d’intervenir cette fin de semaine. »

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épandage

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
Les unes de la LAA
LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24LAA du 05/04/24LAA du 29/03/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08