Agri44
Accueil > Actualités

Café-débat sur l’avenir de l’élevage

Delphine Cordaz
Le 08/01/2023 à 10:30 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Café-débat sur l’avenir de l’élevage

Dans le cadre de la porte ouverte « bâtiment », la chambre d’agriculture a organisé un café-débat sur l’avenir de l’élevage dans le Pays de Retz, en présence d’élus des collectivités.

Après avoir remercié Daniel Bourasseau, René Louerat, Victor Bouhier et Sylvain Guilbaud du Gaec des Cariolets de Sainte-Pazanne pour la qualité de leur accueil, Anthony Moreau, président délégué de l’antenne territoriale du Pays de Retz, a introduit ce moment d’échanges en présentant les menaces qui planent sur le maintien de l’élevage alors qu’il est l’un des principaux moteurs socio-économiques du territoire.

Quel intérêt de maintenir l’élevage ? 

« C’est l’élevage qui entretient et met en valeur nos marais et notre bocage », commence Marie-Line Bousseau, vice-présidente de la communauté de communes Sud Estuaire. Constat partagé par Patrick Prin, élu à Pornic Agglo Pays de Retz : « La polyculture-élevage est le mode d’agriculture le plus adapté aux sols du territoire et qui apporte le plus de garanties à la préservation de la qualité de l’eau ».

Autres intérêts soulignés : maintien des actifs agricoles, valeur ajoutée, souveraineté alimentaire.

Des atouts et des freins à lever ? Sylvain Guilbaud suggère que l’agriculteur soit « toujours en mouvement » pour adapter son système d’exploitation au contexte socio-économique. Le Gaec a fait le choix par exemple de ne pas augmenter le cheptel laitier mais de se lancer dans une méthanisation valorisant les fourrages en excès, et diminuant les achats d’engrais azotés. D’autant que les extensions de bâtiments dans les hameaux comportant des habitations deviennent compliquées.

Pour Mickaël Trichet, vice-président de la chambre d’agriculture, « le renouvellement des générations représente un défi majeur alors que le marché de l’emploi est dynamique, les candidats plus rares et les cédants toujours aussi nombreux ».

Anticiper les transmissions pour rendre son exploitation attractive et donner le temps aux candidats de bien construire leur projet apparaît essentiel.

Pour Christophe Sablé, président de la commission élevage de la chambre d’agriculture, « nous espérons que la tendance de hausse des prix de nos produits se confirme », tout en saluant la recherche permanente d’une meilleure organisation du travail menée par le Gaec des Cariolets « véritable levier ». Mais il y a un paradoxe : « des candidats à l’installation souhaitent de meilleures conditions de travail et de vie mais privilégient encore trop souvent une approche individuelle plutôt qu’en société ».

Quels rôles de la collectivité ? 

Pour Patrick Prin, « nous, collectivités, nous pouvons contribuer à redorer l’image des métiers agricoles ». Marie-Line Bousseau souligne la charte de la ruralité en cours de finalisation au sein de Sud Estuaire dont l’objet est de rappeler les bonnes pratiques et de communiquer positivement.

Dans le même sens, Paul Charriau, élu chambre d’agriculture exploitant dans le Pays de Retz estime qu’« avec le changement climatique, l’élevage peut être une solution. Il émet du CO2, mais on ne dit pas assez qu’il en capte aussi ».

L’alimentation suscite de nombreux échanges. Mickaël Trichet demande de reconnecter les modes de consommation avec l’agriculture locale, tout en appelant à dépassionner les débats sur la consommation de viande : « Les menus végétariens existaient auparavant car la viande était rare et chère mais à l’inverse, les citoyens savent-ils que l’absence de consommation de viande signifie la fin des paysages herbagers et bocagers ? ».

Pour Bernard Morilleau, président du PETR (Pôle d’équilibre territorial et rural) du Pays de Retz, « des efforts ont été effectués pour intégrer de la viande locale dans les menus. Il faut enfoncer le clou ». La mise en œuvre du Projet alimentaire territorial sera facilitant. Il ajoute : « Par les différents documents d’urbanisme, nous contribuons également à préserver l’espace », cap d’autant plus difficile à tenir dans un territoire confronté à une forte demande de logements.

Sylvain Lebain

Responsable territoire Pays de Retz 02 53 46 62 85

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS
Formulaire dérogation intempéries octobre 2023
Formulaire épandage

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
Les unes de la LAA
LAA du 24/05/24LAA du 17/05/24LAA du 08/05/24LAA du 03/05/24LAA du 26/04/24LAA du 19/04/24LAA du 12/04/24LAA du 05/04/24LAA du 29/03/24
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2024
https://alerteagri44.fr/

En direct de la Chambre

    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    Facebook twitter Dailymotion
    Agri44

    Agri44
    Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
    44939 Nantes
    Téléphone : 02 40 16 38 08