Agri44
Accueil > Actualités

Loire-Atlantique - La FNSEA 44 et JA 44 se positionnent contre un projet éolien

Estelle Bescond, Journaliste LAA // 06.45.70.36.68
Le 25/11/2022 à 14:45 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Loire-Atlantique - La FNSEA 44 et JA 44 se positionnent contre un projet éolien

La FNSEA 44 et JA 44 ont eu connaissance d’un potentiel projet éolien sur le territoire des communes de Joué-sur-Erdre et Abbaretz. Les deux syndicats ont écrit au promoteur pour exprimer leur opposition. Le point avec Stéphane Février, responsable du dossier Éolien à la FNSEA 44.

Depuis dix ans, date de la construction et de la mise sous tension du parc éolien des Quatre Seigneurs, des exploitants agricoles subissent des phénomènes néfastes pour leur propre santé, pour celle de leur entourage ainsi que pour celle de leurs animaux. Les problèmes de comportement des vaches, les chutes de production, les incidents sanitaires, la mortalité n’ont pas cessé depuis la construction des éoliennes. Les conséquences sont aussi économiques puisque les pertes engendrées sont importantes pour les exploitations concernées. Un nouveau projet serait dans les cartons dans les communes de Joué-sur-Erdre et Abbaretz, plus précisément au nord du lieu-dit Notre-Dame-des-Langueurs et au sud du lieu-dit La Lirais, soit le long du canal de l’Isac, de la queue de l’étang de Vioreau jusqu’au ruisseau de l’Estival.

Comment évolue la situation en Loire-Atlantique ?

Stéphane Février : Malheureusement, ce cas n’est pas isolé en Loire-Atlantique : des problèmes identiques ont été constatés dans des exploitations d’élevage à proximité de parcs éoliens dans les communes de Conquereuil, La Limouzinière, Trans-sur-Erdre, Ligné, Sainte-Pazanne et le Pays de Retz en général, Saint-Aubin-des-Châteaux… Même si la FNSEA 44 et JA 44 ne peuvent que souligner l’implication des services de l’État, force est de constater que la situation s’enlise : des procédures judiciaires ont été enclenchées par les exploitants, à bout de force et de propositions. Il faut se l’avouer, aucune solution concrète n’a permis la résolution des problématiques constatées par les éleveurs. Chaque année, des projets voient le jour sans que personne n’en maîtrise les conséquences ni n’accepte sa part de responsabilité sur nos élevages. Restons optimistes mais il est important d’exprimer le ras le bol des agriculteurs.

Pourquoi écrire, aujourd’hui spécifiquement, pour ce projet à un promoteur éolien ?

Nous avions fait part de notre mécontentement et de notre inquiétude au préfet dans un courrier du 16 mars 2021 dans lequel nous demandions un moratoire sur les projets éoliens et sur toutes les installations d’éoliennes en cours dans le département jusqu’à l’obtention d’une solution convenable et la résolution effective des problèmes rencontrés par les éleveurs de Loire-Atlantique. Nous estimons que ce moratoire est toujours d’actualité. C’est pour cela que nous nous positionnons contre ce projet éolien à Joué-sur-Erdre et Abbaretz, tant que des garanties de l’innocuité des éoliennes pour les agriculteurs et leurs cheptels ne nous ont pas été données.

La FNSEA 44 et JA 44 se positionnent donc contre l’éolien ?

La FNSEA 44 et JA 44 ne sont pas contre l’éolien. Nous avons toujours pondéré notre réaction quand bien même nous faisions face à des agriculteurs inquiets. Il ne faut pas oublier que régulièrement, nous sommes interpellés par des éleveurs désemparés et seuls face aux promoteurs de l’éolien. Nous avons tenté de faire avancer ce dossier d’une manière constructive et positive pour tous les exploitants concernés et, plus largement, pour tous les agriculteurs de Loire-Atlantique. Car nombreux sont les agriculteurs démarchés et ceux-là deviennent de plus en plus méfiants par rapport aux projets éoliens qui voient le jour. Pour autant, des situations notamment celles constatées à Puceul et à Trans-sur-Erdre, n’ont pas trouvé d’issue favorable. Pire encore, cela a débouché sur la cessation de l’activité de l’une d’entre elles. La FNSEA 44 et JA 44 ont toujours souhaité soutenir la stratégie énergétique portée par l'État français via le développement de projets éoliens. Nous constatons malheureusement que cette voie n’a pas porté ses fruits. Nous nous opposons à ce projet tant que des réponses concrètes ne nous auront pas été apportées.

 

Recueilli par Lucie Danneyrolle

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri44.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

JA 44 - Prix installation agricole 2023
Les unes de la LAA
LAA du 03/02/23LAA du 27/01/23LAA du 20/01/23LAA du 13/01/23LAA du 06/01/23LAA du 23/12/22LAA du 16/12/22LAA du 09/12/22LAA du 02/12/22
FORMULAIRE DE DÉGÂTS
DE GIBIERS
SONDAGE : êtes-vous intéressé par une collecte de pneus usagés ?
LIVRET EMPLOIS
SAISONNIERS 2023
QUESTIONNAIRE : Livret emplois 2023
https://alerteagri44.fr/
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Dailymotion
Agri44

Agri44
Rue Pierre Adolphe Bobierre, La Géraudière
44939 Nantes
Téléphone : 02 40 16 38 08